AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ezekiel 'Zeke' Mitsumi

Aller en bas 
AuteurMessage
Zeke Mitsumi
Day Class
Day Class
avatar

Masculin Messages : 16
Localisation : A l'Académie

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Humain
Relations:

MessageSujet: Ezekiel 'Zeke' Mitsumi   Mar 4 Mai - 12:16

Ezekiel "Zeke" Mitsumi

I only remember the taste of his lips ....




Identité


    ǁ Nom : Mitsumi
    ǁ Prénom : Ezekiel
    ǁ Surnom : Zeke (Zik)
    ǁ Race : Humain

    ǁ Âge : 17 ans
    ǁ Date et lieu de Naissance : 31 octobre 1992
    ǁ Sexe : masculin
    ǁ Sexualité : Il ne s'en souvient plus mais il est préfère les garçons.

    ǁ Groupe sanguin : O+.
    ǁ Travail ou étude : Élève de la Day Class.


Physique

    Mesurant 1m66, Zeke n’est pas bien grand pour son âge. Mais il s’en accommode. Après tout, ce n’est pas si important que cela, et la taille ne fait pas le talent ! Et le poids suit !! Il ne pèse qu’une cinquantaine de kilos, mais il n’a pas fini sa croissance ni sa prise de poids !! Il est persuadé de gagner encore des centimètres et de prendre encore quelques kilos. Il a également décidé de se laisser pousser les cheveux. Pour le moment, ils ne lui tombent que dans la nuque et il a quelques mèches blondes qui cachent parfois ses grands yeux gris, mais il espère les voir pousser assez pour se les attacher en queue de cheval. Malheureusement pour lui, il a un visage très expressif, très certainement dû à ses traits fins. Triste, heureux, vexé ou gêné, tout se voit. Même s’il essaie de dire le contraire, son visage et son regard le trahissent à chaque fois, et il déteste ça. Il ne peut donc masquer le vide dans son regard qu'il ne comprend toujours pas au jour d'aujourd'hui. Le fait d'être partagé entre joie et détresse se lit dans ses yeux et il ne peut rien faire contre cela. Hormis tout cela, malgré sa taille et la pâleur de sa peau, le jeune homme ne peut cacher la longue cicatrice qui balafre son visage, partant de son front, presque à la limite de ses cheveux, et descendant jusqu’au milieu de sa joue gauche, gagnant presque la commissure de lèvres délicieusement charnues recouvrant une rangée de dents parfaitement alignées mais qu'on ne voit guère, le jeune homme ne souriant plus vraiment.



Caractère

    Affublé d'une horrible cicatrice qui ne l'aide pas à se fondre au milieu des autres, Zeke a la fâcheuse habitude de souffrir en silence. Les moqueries, les réflexions désobligeantes, il fait comme s’il ne les entendait pas. Les surnoms débiles, il ne les retient pas. Les coups qu’il prend, il les encaisse sans rien dire. Même s’il souffre, même si son coeur saigne, il garde un sourire de façade et reste un garçon doux et tendre. Il est lui et il ne veut pas changer parce qu’il est défiguré.

    Pourtant, il sait que la souffrance a été moins présente à un moment de sa vie mais il ne parvient pas à se souvenir de quand exactement. Il sait cependant au fond de lui que ce quelque chose qui lui manque est ce qui le rendrait pleinement heureux et ce manque le rend profondément malheureux. Il ne sait pas comment sortir de cela alors que les rêves, les visions se multiplient sans pouvoir l'aider à se souvenir réellement. Ça ne fait que lui faire plus de mal. C'était comme si tendre un verre d'eau à un homme mourant de soif dans le désert et le lui retirer au moment où il le prend. C'était cruel.

    Perdu, il se sent complètement anéanti sans savoir pourquoi ni quoi faire pour changer cela. Aujourd’hui pourtant, quand on le voit, il parait souriant et abordable. Il semble bien. Il est doux et gentil, il est patient avec les gens et n’hésite pas à aider au besoin. Pourtant, ses yeux sont morts et son sourire sonne faux mais personne ne le voit. Il faudrait comprendre ce qu’est la souffrance pour se rendre compte de la détresse perpétuelle dans laquelle vit Zeke. Et quand on cherche à le percer à jour, il se ferme comme une huître pour repousser la pitié des gens. Il ne veut pas de leur pitié. Personne n’est au courant et pour lui, personne ne doit savoir. Il préfère continuer à vivre en restant en équilibre sur le fil fragile de sa raison jusqu’au jour où le trop plein de souffrance accumulée finira par sortir. Mais pour le laisser dans quel état ?

    Zeke ne cherche pas vraiment à se lier à qui que ce soit. Il peut même paraître sans attrait et sans intérêt.




Histoire

    Un être peut-il être si doux au point qu’un vampire de la haute aristocratie en tombe amoureux ? Zeke n’a rien d’exceptionnel. Il est lui, tout simplement. Sa candeur, sa douceur en font quelqu'un de hors norme pour un être ne vivant que dans le sang et la manipulation.

    Âgé de quinze ans, Zeke fit la rencontre la plus belle et la plus importante de sa vie. Également la rencontre la plus éphémère… Tomber amoureux est toujours un moment important dans la vie d’une jeune personne, surtout quand il s’agit là de la toute première fois que ce genre de sentiments s’insinue dans tout son être au point de vouloir vivre uniquement pour l’être aimé. Zeke était comme cela. Entier. Quand il aima, il le fit de tout son cœur, de toute son âme et de tout son corps. Jamais il n’avait pensé pouvoir tomber amoureux d’un autre garçon. À vrai dire, pour lui, tout s’était passé avec beaucoup de simplicité. Ce garçon étrange, qu’il ne voyait que le soir, ce garçon qui semblait si solitaire mais qui l’attirait comme un aimant, était devenu son ami.

    Un sourire de sa part et Zeke se sentait bien. Et il savait que la réciproque était la même. Il voyait les yeux noirs de ce garçon s’illuminer quand il lui souriait ou quand il lui offrait une marque de tendresse somme toute naturelle pour le jeune humain. Cette amitié si profonde, si intense, s’était muée peu à peu en quelque chose de plus passionné, de plus magnifique. Et cela ne fit fuir ni Zeke ni le vampire. Quand le premier baiser fut partagé, il n’y avait rien d’autre qu’un amour profond et intense pour l’autre. Pas de questions. Pas de doutes. Pas de craintes d’être mal vu car il était tombé amoureux d’un garçon.

    Zeke n’avait pas ce genre de préoccupation. Il ne se disait pas que c’était hors norme d’aimer quelqu'un du même sexe que lui. Pour lui, c’était tout simplement de l’amour et peu importait auprès de qui il le ressentait. L’important n’était-il pas d’aimer et de l’être en retour ?

    Tous deux profitaient de ces moments fugaces où ils pouvaient être ensemble. Un baiser, une caresse, une parole, tout paraissait important. Zeke savait que ce garçon qu’il aimait était différent. Il l’avait compris lors de leur premier baiser. Comme une évidence, il s’était rendu compte que celui qu’il aimait n’avait rien à voir avec lui. Les larmes coulèrent, la peur d’être trop différents les gagnèrent et les aveux furent faits.

    Lui… il était un vampire. Un aristocrate tombé amoureux d’un humain. L’envie de boire le sang de Zeke l’avait pris à de nombreuses reprises. Après tout, n’était-ce pas une preuve d’amour, un lien intime que de boire le sang de l’être aimé ? Il en crevait d’envie, surtout maintenant que Zeke était au courant. Pourtant, il n’en avait pas le droit. Agir ainsi entraînerait celui qu’il aimait dans la déchéance.
    C’était hors de question. Il ne devait pas ….

    Cette relation aussi étrange que dérangeante aurait pu restée secrète si le frère aîné de Zeke ne s’en était pas mêlé. Allen avait toujours été très proche de son frère. Avec cinq ans de différence, ils avaient toujours été néanmoins très proches et l’aîné aimait passer du temps avec son frère. Quand Zeke était encore enfant, il prenait son frère pour son héros et faisait son possible pour l’égaler. Il travaillait dur à l’école, tentait de ramener les meilleurs résultats possibles pour que son grand frère soit fier de lui. Et en effet, Allen était fier de lui. Ils s’aimaient beaucoup et comptaient beaucoup l’un sur l’autre. Mais les enfants finissent par grandir et ce fut le cas du jeune blond, s’éloignant ainsi peu à peu de son frère pour découvrir de nouveaux horizons.

    La jalousie d’Allen était étrange. Son petit frère le délaissait et il ne le supportait pas. Trouble de la personnalité ? Jalousie légitime ? Peu importait en fin de compte. Zeke était à lui et le serait toujours. Il ne pouvait pas le délaisser pour quelqu'un d’autre. Ni pour un meilleur ami, ni pour une petite amie. Mais ce qu’il découvrit en le suivant un soir le laissa d’abord dans l’écoeurement le plus grand avant de le faire entrer dans une colère des plus violente.

    Zeke, son petit frère qu’il chérissait tellement, était en train de se faire embrasser et peloter par un garçon ? !!! SON frère ? !!! Son frère était gay ?!!! C’était impensable, inadmissible. Il avait dû se faire avoir, drogué, manipulé pour en arriver là. Son adorable petit frère n’était pas perverti de la sorte, il n’était pas dégénéré. Il n’avait pas de préférence pour les garçons, c’était impossible.

    Alors pourquoi le premier coup fusa quand Zeke assura qu’il était amoureux de ce garçon et que pour rien au monde il ne le quitterait ? Le sang coula sous le châtiment subi, la douleur le prit et son visage le brûla. Une lame, un morceau de verre… peu importe ce que c’était mais, par pure vengeance, pour que plus personne ne l’approche, Allen avait pris une grande décision : qui approcherait un garçon défiguré ? Qui approcherait un monstre ? Et ce fut sans la moindre hésitation qu’il porta un coup au visage de son petit frère bien aimé, épargnant par miracle - et non pas par choix - son œil, mais entaillant avec force son visage du front jusqu’à sa joue.

    Un traumatisme pour Zeke qui ne comprit pas pourquoi aimer devait faire si mal. Un traumatisme pour Zeke qui apprit pour la première fois ce qu’était le sentiment de haine et ce qu’était ce désir de vouloir voir quelqu'un mort.

    Ce coup porté fut le dernier car le jeune garçon sombra dans l’inconscience. Quand il se réveilla quelques heures plus tard, il était seul, baignant dans son sang, au milieu d’une baraque abandonnée, livré à lui-même en plein milieu de la nuit. La douleur était lancinante, horrible et effrayante. Il pleura tout d’abord, une main portée à son visage blessé, puis il parvint à se remettre sur ses jambes, quittant cette horrible endroit où il avait trop de souvenirs douloureux. Perdu, il se dirigea vers le seul endroit où il se sentait en sécurité. L’odeur de son sang, l’odeur de sa peur lui parvinrent bien avant que le jeune garçon n’atteigne leur endroit de prédilection et il fut là pour l’accueillir, horrifié, désoeuvré pour la toute première fois de sa vie.

    Sans réfléchir ni demander d’explication, il l’amena à l’hôpital. Il devait être soigné, il avait perdu bien trop de sang et devait se reposer. Tremblant, Zeke était de toute façon incapable de parler et de dire ce qui était arrivé. À l’hôpital, il ne parla pas plus et tenta même de fuir une fois qu’il fut soigné. Il ne le laissa pas souffrir davantage et l’amena chez lui pour qu’il puisse s’y reposer. Il ne posa pas de questions et le laissa dormir le temps qu’il lui fallu pour reprendre ses esprits. Et, quand il vint pleurer dans ses bras, il le laissa faire, n’osant dire quoique ce soit qui pourrait lui faire encore plus de mal bien que la colère le rongeait de l’intérieur. Qu’importe qui avait fait du mal à son Zeke, il ne pardonnerait pas et la mort paraîtrait bien douce à côté de ce qu’il lui ferait endurer.

    La langue de Zeke ne se délia pas de suite. Ce fut une crise de panique qui prit le jeune humain à la gorge quand il se rendit enfin compte des bandages qui décoraient la partie gauche de son visage. Et la crise devint hystérie quand il les enleva un à un découvrant un visage bouffi par une balafre recousue et dont les points de suture étaient toujours voyant.
    Comment pourrait-il continuer à l’aimer alors qu’il était devenu un monstre ?

    Les pleurs furent douloureux pour l’un comme pour l’autre. La vampire ne supporta pas la souffrance et la peur dans le regard de celui qu’il aimait. Il ne supporta pas les rejets subis à cause de sa soi-disant monstruosité. Pour lui, il restait l’être le plus magnifique qui n’ait jamais foulé cette terre. Cette blessure ne le repoussait pas. Il ne l’aimait pas moins. Et pourtant, ce fut un fossé qui les sépara et ce, sans qu’il ne puisse savoir qui avait fait tant de mal à celui qu’il aimait.

    Car Zeke refusa toujours de révéler que c’était son frère qui lui avait fait tout ce mal. Il avait prétendu avoir été agressé par des inconnus dans la rue. Car il savait que s’il parlait, Allen révélerait sa relation contre nature. Il savait que ses parents le détesteraient comme le lui avait dit son frère. Il ne voulait pas que sa mère soit malade en le voyant. Il ne voulait pas que son père soit déçu de lui. Alors il s’était tu. Et la lueur si belle et si heureuse qui habitait son regard gris disparut peu à peu pour finir par s’éteindre. L’amour le quitta également et sa colère fut passée sur le seul être au monde qui l’avait réellement aimé. Il le tint pour responsable de son malheur alors que le seul responsable était Allen. Et il pleura. Des heures et des heures, se traitant de tous les noms, se détestant, ne se voyant que comme un monstre, ne voulant plus entendre les mots d’amour de son vampire. Il ne voulait plus.

    Il était horrible et il ne pouvait plus être aimé.

    Le constat était clair. Tout avait été détruit et le Zeke si doux et si attachant avait été tout simplement effacé. Et le vampire sut qu’il en était responsable. Il le savait. Si Zeke ne l’avait pas rencontré, il serait resté tel qu’il l’avait connu. Doux. Souriant. Mordant dans la vie à pleines dents.

    Il devait lui rendre sa liberté. Il avait trop profité de ce bonheur éphémère. Il devait redonner à Zeke son sourire d’antan.

    Alors il avoua une dernière fois à son jeune amour tout ce qu’il ressentait pour lui et préféra sacrifier ses sentiments pour le bonheur de celui qu’il aimait.

    Il effaça la mémoire du garçon, depuis leur rencontre jusqu’à ce jour. Il ne devait pas avoir le moindre souvenir de sa présence. Agir fut difficile et les larmes silencieuses qui coulèrent sur les joues du vampire à cet instant-là se mêlèrent aux larmes de Zeke qui avait accepté cette solution avec résignation. Leur amour était mort le jour où il avait été battu par son frère.

    Quand Zeke se réveilla plusieurs jours plus tard à l’hôpital, il n’avait plus aucun souvenir des derniers mois. Réaction post traumatique lui avait-on dit. Cause de son agression. Celui qu’il aimait n’habitait plus son esprit. L’attaque de son frère en avait disparue aussi. Cette cicatrice qu’il portait, c’était une agression dû à des inconnus.

    Pourtant, en regardant Allen, son cœur lui ordonna de se méfier et la méfiance devint colère. Il en voulait à son frère mais il ne savait pas pourquoi. Il dormait mal. Il pleurait parfois en silence. Il hurlait qu’il ressentait un manque. Il avait perdu quelque chose. Il avait mal. Il voulait qu’on le lui rende. Mais quand on lui demandait de quoi il parlait, il était incapable de répondre.

    Alors pourquoi, pourquoi voyait-il un regard noir empli d’amour dans ses rêves ? Pourquoi ressentait-il des frissons parfois ? Pourquoi se réveillait-il en pleine nuit avec une étrange sensation de chaleur dans les reins ?

    Et pourquoi se souvenait-il d’un goût étrange ? Celui d’un baiser ?

    Dépassés par les évènements et soucieux que leur fils puisse retrouver une vie normale, ses parents décidèrent de le séparer de son frère avec qui les disputes étaient de plus en plus nombreuses et l’envoyèrent à la Cross Academy pour continuer ses études. Ils étaient persuadés qu’un changement radical ferait du bien à leur fils. Il avait besoin de s’éloigner pour se reprendre et vivre à nouveau.

    Voilà pourquoi aujourd’hui il est élève de la Day Class.





IRL ;

    ǁ Prénom : Tokyo
    ǁ Âge : **
    ǁ Sexe : féminin
    ǁ Possibilité de Connexion : plusieurs fois par semaine
    ǁ Depuis combien de temps rpez-vous : depuis environ huit ans.

    ǁ Où avez-vous connu le forum : J'étais joueuse sur l'ancien.
    ǁ Code règlement : ok by miwa



Dernière édition par Zeke Mitsumi le Jeu 20 Mai - 2:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeke Mitsumi
Day Class
Day Class
avatar

Masculin Messages : 16
Localisation : A l'Académie

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Humain
Relations:

MessageSujet: Re: Ezekiel 'Zeke' Mitsumi   Jeu 20 Mai - 2:10

Fiche terminée. J'espère que ça conviendra Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya Asakura
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Féminin Messages : 173
Localisation : Devant son pc

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Race: Vampire
Relations:

MessageSujet: Re: Ezekiel 'Zeke' Mitsumi   Jeu 20 Mai - 15:24

Han méchante T_T Pourquoi faut que tu l'appelles encore Allen son frère ? C'est pas juuuste /SBAF/
Enfin je suis toujours aussi fan de ton petit Zeke moi *o*
Et n'ayant rien à redire sur ta fiche :


_________________

Kit by Miwako-chan *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ezekiel 'Zeke' Mitsumi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ezekiel 'Zeke' Mitsumi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Christian vs Ezekiel Jackson
» Nergal Vs Ezekiel Jackson
» Ezekiel Kyuusei
» The Nergal Vs Ezekiel Jackson
» Ezekiel Jackson en Interview !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight RPG :: Avant toutes choses. :: Présentation :: Archives des présentations :: Humains-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Vampire Knight RPG