Partagez | 
 

 Nicolaï Van Eski [finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolaï Van Eski
Night Class
Night Class
avatar

Masculin Messages : 41
Localisation : Au milieu des nuages...

Feuille de personnage
Âge: 3 siècles, 2 décénnies et 4 années
Race:
Relations:

MessageSujet: Nicolaï Van Eski [finie]   Dim 21 Mar - 19:37

Nicolaï Van Eski

Le Prince aux yeux de feu et de glace...




Identité

&

 
    ǁ Nom : Van Eski.
    ǁ Prénom : Nicolaï.
    ǁ Surnom : Ses amis intimes (qui sont peu nombreux cela dit) l'appellent Nico mais il est plus connu sous le surnom du ''Prince aux yeux de feu et de glace'' dans la société vampire.
    ǁ Race : Un être comme lui ne peut être que vampire...

    ǁ Âge : Cela va faire quelques 324 ans qu'il vit et respire sur cette terre...
    ǁ Date et lieu de Naissance : Le premier jour de l'année 1686 est celui de sa naissance. Quand au lieu, il est né dans le château familial, situé au nord-est de Debrecen, l'une des grandes villes de Hongrie.
    ǁ Sexe : Masculin, sans aucun doute.
    ǁ Sexualité : Hétérosexuel.

    ǁ Groupe sanguin : De groupe sanguin AB-, Nicolaï a une préférence toute particulière pour les êtres de type AB- comme lui et A-
    ǁ Travail ou étude : Night Class.
    ǁ Level : B.


Physique

    Que dire du physique de Nicolaï ? Comme tout vampire, c'est un pur modèle de beauté. Un visage fin, sans la moindre imperfection. Des lèvres fines mais légèrement rebondies, un nez droit ni trop petit ni trop gros. Des sourcils fins sur leurs arcades surlignant parfaitement deux belles prunelles. Belles mais inhabituelles par leur couleur rouge bordeaux, parfois même violette, c'est en fonction de son humeur. Certains disent que cela lui donne du charme, d'autres qu'il paraît inquiétant avec ses yeux rouges mais lui aime cette couleur peu banale. Ses cheveux sont châtains clairs et ondulés. Il les laisse volontiers tomber sur sa nuque en un léger dégradé et venir lui masquer la vue grâce à quelques mèches rebelles. Sa peau est blanche et douce, semblable à de la soie ou du satin. Elle est marquée sur son épaule droite par un tatouage représentant une fleur fermée dans le style tribal. Un autre tatouage représentant le yin et le yang avec des symboles tribaux lui marque la peau du bas du dos. Pour ce qui est de son corps en général, il mesure 1,83m pour 71kg. Il n'est pas gros mais pas maigre pour autant. Parfait est le terme qui le qualifie vraiment. Légèrement musclé, souple, agile, bien équilibré...Parfait oui. Il ne faut cependant pas oublier qu'il est un vampire et non un banal humain donc un tel corps est tout à fait normal pour lui.

    Côté vestimentaire, Nicolaï aime à porter des vêtements sobres, un peu chics et classes. Il n'est pas extravaguant pour ce qui est de se vêtir et se contente de ce genre de vêtements tant qu'il est à l'aise dedans. Il aime beaucoup les kimonos asiatiques. Il ne les porte que chez lui cependant ou lors de soirées, même s'il préfère mettre un ensemble plus sobre lors de tels évènements. Pour ce qui est des couleurs, il met toujours du simple. Blanc, violet, beige, rouge et noir sont ses couleurs de prédilection. Il n'y a qu'avec les kimonos qu'il varie un peu les couleurs, en fonction de ses humeurs du moment. N'étant pas très bijoux ou piercing, il n'en porte aucun. Pas même de montre ! Les seuls éléments de mise en valeur qu'il porte sont des bijoux pour les cheveux (exemple sur l'avatar) mais il ne les mets pas très souvent, préférant rester naturel. Du coup, quasiment pas de maquillage. Là aussi, il n'en met que rarement et seulement pour souligner légèrement ses yeux afin de les mettre encore plus en valeur. Pour le reste de son corps, hormis ses deux tatouages, il n'apporte pas la moindre modification et n'a pas l'intention d'en refaire un jour.

    Passons maintenant à Nicoleï. Il est le portrait craché de Nicolaï, à quelques différences près. Des différences bien visibles, ce qui fait qu'on ne peut absolument pas les confondre. Car malgré le fait qu'ils aient le même visage et le même corps, quand Nicoleï se montre, leurs cheveux deviennent blonds. Un très beau blond clair. Ils sont également un peu plus longs mais de pas beaucoup. Autre différence, les yeux. Ils ne sont plus rouge bordeaux mais bleu comme le ciel. Un bleu très clair et très pur, reflet de la personnalité simple et douce de Nicoleï. De même, ce n'est pas en faucon mais en chouette qu'il se transforme. Une magnifique chouette des neiges blanche et mouchetée de petites tâches noires. Impossible avec ces différences de les confondre donc.



Caractère

 
    Ah...Tout un caractère ce charmant Nicolaï ! Enfin charmant...Pas tant que ça. Certains pourraient dire sans la moindre hésitation que c'est un vrai tyran. Je l'avoue, ce jeune homme a quelques tendances sadiques. Il aime beaucoup s'amuser avec le mental des autres, à les tourmenter au possible. Il ne se lasse pas souvent du plaisir que peut lui procurer le fait de tourner une personne en ridicule, surtout en public. D'une franchise à faire peur, il se moque que ses paroles ou ses gestes puissent blesser la personne à qui ils sont destinés. Il est égoïste, radin et hautain. Un point positif ? Il est patient et assez calme. Il faut vraiment le chercher pour qu'il s'énerve mais vaut mieux ne pas traîner dans le coin alors car il peut se monter assez violent. Têtu, il tiens à atteindre les objectifs qu'il se fixe et n'aime pas trop qu'on le contredise même s'il sait se remettre en question (c'est assez rare cela dit). Que dire d'autre ? Ah oui ! Rien ne l'émerveille plus que voler dans le ciel. Planer dans le ciel est le meilleur moyen pour lui de se vider l'esprit l'espace d'un instant, ses soucis s'envolant en même temps que lui alors. Rien ne serait pire pour lui que de perdre ses ailes, se serait comme mourir. De même, et malgré qu'il ne le reconnaît pas, il aurait du mal le à supporter si Nicoleï venait à disparaître un jour.

    Nicoleï...Il est tout l'opposé de Nicolaï. Gentil, doux, généreux...Il aime aider son prochain. Il a du mal à résister quand il se trouve face à une personne en détresse et fera tout pour l'aider, même si celle-ci ne veut pas de son aide. Comme son jumeau, il peut être très têtu, surtout là-dessus. De même, il n'aime pas les conflits et fait tout pour les résoudre au mieux sans que personne n'en soit lésé. Curieux, il aime à découvrir de nouvelles choses, même s'il reste quasiment en permanence caché dans Nicolaï. Quand il ne dort pas dans son esprit, il passe beaucoup de temps à l'observer lui et ce qui l'entoure. C'est généralement quand celui qu'il considère comme un frère dort que Nicoleï arrive à prendre le dessus sur leur corps et à l'utiliser même s'il le fait rarement car il sait que cela pourrait causer des ennuis à Nicolaï. Une chose qu'il, gentil comme il est, ne souhaite pas donc il ne prends le dessus que rarement. Pour finir, comme notre jeune prince, il aurait du mal à le supporter s'il devait perdre ses ailes ou Nicolaï, même si l'inverse est le plus probable. Inutile de préciser donc que disparaître est sa plus grande crainte...



Histoire

 
    Dois-je vraiment raconter l'histoire de ce cher vampire ? Soit !

    Nicolaï est donc né il y a de cela 324 ans, un premier jour de l'an, au sein de la famille Van Eski. Une famille de vampires nobles, pour ne pas dire royaux. La sœur de sa mère, sa tante Marishka, est en effet devenue l'épouse du roi de Hongrie, accordant alors un rang plus que haut placé à sa famille au sein de la société hongroise. Le petit Nicolaï se retrouve donc avec le titre de neveu du couple royal dès le jour de sa naissance. Un acte qui en fait un potentiel héritier même car le dit couple n'a pas encore eu d'enfants et n'en aura certainement jamais. Du moins, si la reine se retrouve enceinte, son époux le roi ne sera certainement pas le père. Il est humain aussi. Et dans la famille Van Eski, il est hors de question pour Marishka de porter un jour son enfant. C'est qu'ils tiennent à préserver leur sang déjà bien trop mélangé avec celui d'humains à leurs yeux après tout. De plus, ils ont l'ambition de placer le nouvel enfant de la famille à la tête de l'empire hongrois, chose qui serait absolument magnifique pour eux. Un parfait complot que celui-ci pour voler la couronne à la famille du roi qui ne se doute absolument pas de la nature non-humaine de la reine. Un complot dans lequel nage donc Nicolaï dès sa naissance. Ses parents, Dimitri et Bella, sont particulièrement ravis de sa venue au monde, même si Bella est la seule à être vraiment heureuse de devenir mère. Dimitri ne voit en effet que la future place de roi que pourrait occuper son fils et les immenses privilèges dont lui pourrait alors profiter. Argent et pouvoir, voilà tout ce qui l'intéresse.

    Du coup, on ne peut pas dire que le petit Nicolaï reçu beaucoup d'amour de la part de son géniteur. Sa mère prenait soin de lui mais son père...Il n'a pas le souvenir d'avoir été un jour dans ses bras, d'avoir reçu le moindre geste de tendresse de sa part. Non ce n'était que dureté et sévérité envers lui, ce qui fit que le garçon n'aima pas vraiment son père. Il le respectait pour ce qu'il était – son père – mais c'était tout. Seules sa mère et sa nourrice étaient dignes de ses sourires et de ses rires à ses yeux. Ses yeux...Une grande inquiétude que ceux-ci provoquèrent quand on s'aperçut de leur couleur si inhabituelle. Beaucoup en sont effrayés car pour eux, cela signifie que Nicolaï est un enfant du démon. Une chose vraie cela dit. Il est un vampire non ? Son être même est maléfique, même s'il n'avait encore jamais mordu, trop jeune pour cela. Non, il se contentait de l'énergie que lui fournissait sa nourrice, vampire elle aussi, et sa mère de temps en temps. Les deux seules là aussi à trouver ses yeux beaux. Car les vampires n'apprécient guère plus leur couleur que les humains, la trouvant vraiment trop inhabituelle. Mais Nicolaï sans moque. Ils plaisent à sa mère et sa nourrice alors ils lui plaisent aussi à lui, d'autant qu'il apprit très vite à se servir à son avantage du malaise que leur vue pouvait provoquer chez les autres. Il n'était pas malmené à cause de cela en plus. En tant que potentiel héritier du trône, il était plutôt choyé et gâté. Jusqu'à un certain âge cependant. En effet, vers ses six ans, son père décida qu'il était temps de l'éduquer et lui trouva plusieurs tuteurs pour qu'ils lui enseignent absolument de tout.

    Histoire et géographie, langues, bonnes manières et civilités, mathématiques, sciences...Nicolaï eu droit à un tuteur pour chaque matière que l'on pouvait enseigner. L'objectif derrière tout ça ? Qu'il soit le meilleur bien sûr ! Dimitri voulait que son fils soit le plus intelligent, le plus cultivé et le meilleur futur monarque qui soit ! A quoi bon avoir un fils si ce n'était pas pour en faire un des puissants de ce monde ? Sauf que cela ne plaisait vraiment pas au dit fils. Étudier en permanence lui pesa très rapidement. Il voulait s'amuser, se promener, découvrir le monde lui. Pas passer ses nuits à étudier avec des tuteurs de pire sévérité qui soit ! Enfin non. Le pire c'était son père qui ne lui laissait pas le choix et l'y contraignait sous peine de lui restreindre le peu de loisirs qu'il avait. Fini les moments insouciants de l'enfance passés à jouer avec sa mère et sa nourrice. Il fallait qu'il devienne un homme maintenant ! Inutile de dire qu'un tel comportement envers lui commença à faire naître de la haine dans le cœur de Nicolaï. De la haine pour son père. Déjà qu'il ne l'avait jamais aimé, là c'était encore pire. Heureusement qu'il y avait sa mère pour le soutenir et le consoler de l'autre côté ! Pourtant, ça aussi ça ne dura pas. La cause ? C'est pourtant assez facile à deviner. Elle fut tuée, tout simplement. Par qui ? Un hunter parait-il. Du moins c'est ce que réussit à entendre Nicolaï alors qu'il sentait le monde s'effondrer autour de lui. Son monde tout entier. Car il n'y avait pas que sa mère qui était morte. Sa nourrice aussi, en tentant de protéger sa mère.

    Un chagrin et un désespoir immense s'emparèrent du jeune homme alors âgé d'une quinzaine d'année. Il passa des mois enfermé dans ses appartements à pleurer cette perte. On craint pendant ce temps-là dans le reste du château que le jeune prince ne se remette jamais de cette perte mais il fini par se remontrer une fois qu'il n'eut plus de larmes à verser. Et il n'en aurait plus jamais. Plus personne à ce jour ne l'a vu à nouveau pleurer. Être heureux aussi. Plus le moindre rire de joie, le moindre sourire de bonheur se montrer sur ses lèvres. Tout ça était partit en même temps que sa mère et sa nourrice. Il n'avait plus qu'une chose en tête désormais : se venger. Mais pas tout de suite. Méconnaissable, il se plongea corps et âme dans ses études pour satisfaire son père jusqu'au jour où le roi du pays mourut, emporté par une maladie. N'ayant pas eu de fils, c'est Nicolaï qui fut appelé à reprendre le trône. Sauf que là, il se passa une chose à laquelle personne ne s'attendait : il refusa. Toute sa famille essaya de le convaincre de changer d'avis. Son père le lui somma, le lui ordonna mais rien n'y fit. Une situation plus qu'embarrassante que celle-ci pour sa famille qui ne savait plus quoi faire. Le prince lui s'en moquait. Ce trône, il n'en voulait pas. Tout ce qu'il voulait, c'était se venger et devenir roi ne le lui permettrait pas. Qui plus est, il ne voyait pas quel était l'intérêt pour un vampire de gouverner un pays humain. Résultat ? Une guerre éclata. Chaque personne propre à hériter du trône le réclama, déchirant alors le pays en de multiples conflits qui durèrent plusieurs mois.

    Finalement, ce fut le fils d'un cousin du roi – un humain – qui devint le nouveau monarque. Les Van Eski eux, réussirent à s'arranger pour garder leur rang mais ils n'eurent jamais le pouvoir qu'ils espéraient avoir. Ils en voulurent beaucoup à Nicolaï. Particulièrement son père. Dimitri entra dans une colère noire contre son fils ce qui entraîna une violente dispute. Son géniteur n'était cependant pas prêt à renoncer à la couronne, d'autant qu'une merveilleuse occasion sa présenta à ses yeux. Un mariage. Arrangé bien sûr, avec une femme vampire un peu plus âgée que Nicolaï. Ancienne humaine, cette duchesse hongroise avait une possibilité d'accéder au trône elle aussi. Un mariage qui fut mal vu par le jeune Van Eski. Par politesse, il accepta néanmoins de rencontrer la jeune femme, qui, en plus d'être très belle, se révéla être aussi de compagnie très agréable pour lui. Il l'appréciait vraiment mais sa haine envers son père fit qu'il refusa ce mariage. La conséquence en fut, après une autre dispute violente, que le jeune prince partit poursuivre ses études au Japon, loin de son pays, pendant plusieurs années, le temps que la colère de son père – et la sienne – s'apaise. Une décision qui convenait au garçon. Non seulement il s'éloignait de ce père qu'il haïssait, mais en plus ce voyage à l'étranger lui offrirait bien plus de liberté qu'il n'en avait jamais eu. Il y avait cependant une ombre à tout ça : Nicolaï n'avait toujours pas découvert son pouvoir. A près de vingt-cinq ans, il n'en savait toujours rien. Une chose qui tracassait beaucoup sa famille, bien évidemment, mais ils espérèrent que quitter ses terres natales allait le réveiller. Et ce fut le cas. Il était temps ! Pourtant, il ne s'attendait vraiment pas à ça. Il se souvenait parfaitement du jour où cela s'était produit.

    Cette nuit-là, le fils du maître de la demeure où il vivait, Akio, lui proposa un défi amical au sabre. Il accepta, curieux de savoir comment il se débrouillerait face au japonais. Pas bien. Son adversaire le désarma en un rien de temps avec une aisance visible. Cela blessa pas mal l'orgueil du jeune prince qui le défia à nouveau. Et encore. Et encore. Las, son adversaire fini par s'agacer et lui porta un dernier coup avec l'intention de le blesser. Pas gravement mais suffisamment pour lui montrer définitivement qu'il lui était supérieur. Sauf qu'il se passa la dernière chose à laquelle il pouvait s'attendre. Alors qu'il lançait son épée pour toucher Nicolaï, celui-ci disparut de devant lui et il se prit soudainement un faucon en pleine face. Sonné, l'homme vit alors avec surprise l'animal se débattre sur le sol à côté d'un tas de vêtements : les vêtements de son adversaire. Ce dernier était vraiment paniqué. Il se retrouvait soudainement avec des ailes, des serres, un bec et des plumes ! Autant dire qu'il ne comprenait vraiment pas ce qu'il lui arrivait ! Il lui fallut plus d'une heure pour retrouver sa forme originelle après qu'on soit parvenu à l'attraper et le calmer. Très inquiet quand à cette première expérience de son pouvoir, il lui fallut une seconde fois pour comprendre que cette capacité à se transformer en faucon était bel et bien son pouvoir. Ce après quoi, il passa des semaines à apprendre à le maîtriser afin de pouvoir se transformer quand il le voulait. Et quel bonheur que ce fut pour lui que de pouvoir voler dans le ciel ! Pour la première fois depuis la mort de sa mère, il se sentait bien et serein avec lui-même. Un bonheur éphémère car il ne durait que le temps d'un vol. Une fois sa forme originelle reprise, l'être qu'il était devenu revenait également. Il ne s'en attristait pas pourtant. Il aimait ce qu'il était, le vampire adulte qu'il était devenu. Exactement comme son père l'avait voulu. Intelligent, cultivé et au charisme incroyable. Pourtant, pour ce qui était de son caractère, ce n'était pas vraiment le top mais bon. Il était devenu comme ça suite à la mort de sa mère et ça, rien ne pourrait le changer. Et rien ne pourrait l'empêcher de se venger, ce qu'il se décida à faire avant qu'il ne soit tard.

    Quittant le Japon, il se lança dans sa quête de vengeance. Pendant des semaines il l'entreprit jusqu'au jour où il retrouva son hunter...et découvrit la cruelle vérité. Car ce hunter, il le découvrit enterré dans un cimetière, mort depuis bien longtemps. Bien longtemps avant que sa mère soit tuée. C'est là que Nicolaï comprit qu'on lui avait mentit. Et une seule personne avait pu faire ça. Brûlant d'une haine et d'une colère profonde, il rentra chez lui dans son château natal pour y trouver son père. Celui-ci avait organisé une soirée pour l'anniversaire de ses cinq cents ans. Toute la famille était réunie. Tout le monde sauf Nicolaï avait été invité en fait. Constater cela ne fit qu'aviver encore plus sa fureur et c'est un jeune prince hors de lui qui ouvrit violemment les portes du salon où avait lieu la réception. Tous les gens présents se turent et se tournèrent vers lui, stupéfaits de le voir. Nicolaï les ignora royalement et traversa la pièce pour rejoindre son père qui l'observait approcher d'un œil noir. Il s'enquit aussitôt de la raison de sa présence, ce qu'il eut. Et la réaction de Dimitri confirma au jeune vampire ce qu'il avait craint. Sa colère contenue explosa alors. Tout ce qu'il avait sur le cœur, toute cette haine envers son géniteur sortit avec une telle force qu'il n'avait plus qu'une idée en tête : tuer son père. Celui-ci le comprit mais il ne pu rien y faire. On tenta d'arrêter Nicolaï, bien sûr, mais il y remédia en se transformant pour lacérer son père à coup de bec et de griffes. Mais cette forme n'était pas assez puissante pour porter un coup fatal aussi reprit-il sa vraie forme pour planter ses crocs dans la gorge de celui qu'il haïssait tant. Il le vida de son sang sans la moindre hésitation, devant les yeux de tous les invités encore présents. Quand il se redressa en relâchant le corps qui devint poussière, il fit face à tous ces membres de sa famille et leur clama haut et fort qu'il était le nouveau maître désormais. Il fut tellement terrifiant en cet instant que personne ne le contesta et il devint le nouveau chef de sa famille. Pourtant, ce n'était que maigre consolation pour lui. Nicolaï avait certes vengé sa mère mais il ne s'en sentait nullement soulagé, même s'il n'éprouvait aucun regret de son geste. Mais bon, au moins il avait vengé sa mère et sa nourrice...

    *Pathétique...*

    ??? Nicolaï se figea soudainement dans sa lecture lorsqu'il entendit ce mot dans son esprit. Un mot qu'il n'avait nullement pensé. Il cru sur le moment avoir rêvé, que cela était dû à sa fatigue actuelle et n'y attacha guère d'importance. Jusqu'au jour où ça recommença, plusieurs fois. Pendant un instant, il cru qu'on lui jouait une mauvaise blague, qu'un vampire télépathe s'amusait avec lui mais il comprit vite que non. Cette voix dans sa tête, non seulement elle formait une personnalité qui lui parlait mais elle prenait également le contrôle de son corps. Il s'en rendit compte grâce à ses serviteurs qui le lui rapportèrent alors que lui n'avait que des trous de mémoire. Autant dire que ça l'inquiéta énormément. Il convoqua un médecin sur le champ et celui-ci lui expliqua qu'il devait souffrir de schizophrénie. Lui ? Un vampire ??? Il en fut très choqué. Un vampire schizophrène...C'était vraiment possible ? Il faut croire puisque c'était exactement de ça qu'il s'agissait. Une chose qui le perturba beaucoup et qui risquait de lui attirer des ennuis avec les siens si ça se savait. Aussi fit-il jurer au médecin et à ses domestiques de ne jamais rapporter cela à quiconque. Cette inquiétude en moins, sa principale fut ensuite de savoir jusqu'à quel point cette personnalité en lui pouvait le contrôler. Heureusement, il découvrit assez rapidement que la dite personnalité qui se nomma Nicoleï ne lui voulait aucun soucis car il était pacifique. 'Son contraire' qu'il lui dit. Cela rassura un peu le jeune prince et encore plus quand il su que Nicoleï était incapable de le dominer plus de quelques heures. Ce qui se révéla embêtant par contre, c'est la transformation physique qu'il y avait lieu alors car on pouvait voir que c'était Nicoleï qui dominait à ce moment-là le corps. Ennuyeux mais également pratique car cela empêchait ce dernier de se faire passer pour lui aux yeux des autres car ils pouvaient alors les différencier. Cependant, Nicoleï ne se montrait pas beaucoup et il évitait de le faire en présence de personne qui ne connaissait pas leur secret.

    Une bienveillance de sa part qui fit que Nicolaï supporta bien mieux sa présence qu'il ne l'aurait cru au début. Ils ne s'entendaient pas spécialement pourtant, étant l'opposé l'un de l'autre, mais ils vivaient parfaitement en harmonie dans un seul corps. S'en fut au point où notre vampire s'attacha réellement à son 'jumeau'. Seulement, comme notre jeune prince s'en doutait, une telle situation n'était pas faite pour durer. Une des servantes vendit accidentellement la mèche quand à sa double personnalité à son amant. Conséquence ? Celui-ci ne pu s'empêcher de le rapporter au reste de la famille Van Eski qui déclarèrent que Nicolaï n'était plus apte à les diriger sans risque. Un coup dur pour lui. Il se plia néanmoins aux exigences de sa famille et laissa la place de dirigeant à son oncle, le beau-frère de son père. Son seul point positif dans tout ça fut qu'on n'alla pas jusqu'à le chasser du château familial. Après tout, hormis le meurtre de son père et le fait qu'il avait refusé de prendre le trône, ils n'avaient rien à lui reprocher. Il avait été un bon dirigeant pour la famille durant ces dernières années malgré son caractère peu facile. Pourtant, fier comme tout, le jeune homme décida de quitter le château, vexé qu'on l'ait ainsi dégagé de cette place qui lui revenait de droit. N'avait-il pas démontré que la présence de Nicoleï ne l'affectait en rien pour ce genre de chose ? Dégoûté par sa propre famille, il décida de retourner au Japon où il fut hébergé par son ami de son premier séjour, qui avait lui aussi prit la succession de son propre père. Ce fut lui qui parla à Nicolaï de l'Académie Cross et de l'objectif de son directeur de créer une cohabitation entre eux et les humains. Une idée que trouva stupide notre prince. Eux ? Faire amis-amis avec les humains un jour ? Ma foi, il fallait qu'il voit ça de ses propres yeux ! Et c'est ainsi qu'il atterrit à la Cross Académie, histoire de mettre son grain de sel dans cette école...


IRL ;

    ǁ Prénom : Gaëlle, comme c'est écrit sur la fiche d'Arya x)
    ǁ Âge : Bientôt 21 ans.
    ǁ Sexe : Féminin.
    ǁ Possibilité de Connexion : Quotidienne sauf quand je ne suis pas chez moi ou que ma connexion internet ne passe plus.
    ǁ Depuis combien de temps rpez-vous : J'ai commencé il y a 5 ans mais j'ai arrêté pendant un peu plus d'un an à cause de mes cours.

    ǁ Où avez-vous connu le forum : C'est Miwako qui m'a donné l'adresse *o*
    ǁ Code règlement : Ok By Jensen!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miwako Amasashi
V-Graph's
V-Graph's
avatar

Féminin Messages : 244
Localisation : Sur ma planette bleue

Feuille de personnage
Âge: 177 ans
Race: Vampire
Relations:

MessageSujet: Re: Nicolaï Van Eski [finie]   Dim 21 Mar - 19:52

Fiche Validé, amuse toi bien ^^ *o* XD


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nicolaï Van Eski [finie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FT d'Amy (finie)
» [Validée]Nagi Souichirou [finie]
» Lia pas finie
» Carmiooro NGC [MAJ finie]
» Tyra, es-tu là ? | Nicolaï & Aureane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight RPG :: Avant toutes choses. :: Présentation :: Archives des présentations :: Vampires-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Vampire Knight RPG