Partagez | 
 

 Nathanaël Tsukino

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathanaël Tsukino
Bibliothécaire
Bibliothécaire
avatar

Féminin Messages : 11
Localisation : Derrière un mur de livres, assis à son piano

Feuille de personnage
Âge: 93 printemps révolus x)
Race: Vampire
Relations:

MessageSujet: Nathanaël Tsukino   Mar 22 Juin - 20:05

Nathanaël Tsukino

L'enfant meurtri de la Lune...




Identité


 
    ǁ Nom : Tsukino.
    ǁ Prénom : Nathanaël.
    ǁ Surnom : Naël. Ce surnom lui a été donné un jour par l'être le plus cher à ses yeux. Seul lui à le droit de l'appeler ainsi.
    ǁ Race : Vampire.

    ǁ Âge : Il a 93 ans.
    ǁ Date et lieu de Naissance : Le 6 janvier 1917, à Sapporo.
    ǁ Sexe : Masculin.
    ǁ Sexualité : Femme ou homme, tant qu'il y a de l'amour, le sexe lui importe peu. Cependant, vu qu'il est tombé amoureux d'un garçon, on peut dire que les hommes lui plaisent plus que les femmes.

    ǁ Groupe sanguin : Nathanaël est de groupe B- Il n'a pas de préférence particulière de groupe sanguin mais, depuis qu'il a rencontré Ezekiel, le O+ est devenu son préféré x)
    ǁ Classe ou travail : Bibliothécaire.
    ǁ Level : Étant né dans une famille de vampires nobles, il est de rang B.


Physique

    Un ténébreux séduisant et mystérieux...Tel est Nathanaël. Il est beau, ça c'est indéniable. Étant un vampire, sa beauté et sa séduction sont toutes naturelles. Il est clair cependant que vous trouverez des vampires bien plus beaux que lui. Néanmoins, le charme qu'il dégage est indéniable. Son côté beauté froide et mystérieuse plaît, attire, séduit. De pure origine asiatique, Naël en a toutes les caractéristiques physiques. A savoir, cheveux et yeux bridés noirs. Des pupilles sombres et souvent froides. Vous y verrez rarement un éclat rieur ou heureux. Ses cheveux sont d'un noir profond. Doux. Agréables à caresser. Longs. Très longs même. Lisses, ils lui tombent jusqu'aux hanches quand ils sont détachés. Ils sont néanmoins plus souvent attachés en une queue de cheval parfaite que détachés mais deux mèches sont laissées libres au niveau du front, encadrant alors son visage. Un visage plutôt fin pour un homme. Le nez droit, les yeux bridés, les lèvres fines...Typiquement asiatique oui. Sa peau est cependant plus blanche que la normale, sa condition de vampire oblige.

    Douce. Légèrement luisante et sans la moindre imperfection...C'est un vrai plaisir à caresser et à respirer, le jeune vampire dégageant une odeur naturelle assez attirante, surtout pour les humains. Son corps est tout aussi sculpté de façon à plaire, à attirer le regard. Fin sans être maigre, son poids est très proportionnel à sa taille. Il pèse quelques soixante-dix kilos pour un mètre soixante-quinze. Tout à fait dans la norme si ce n'est qu'il ne doit pas avoir ne serait-ce que dix grammes de graisse. Que du muscle ! Certes sa nature veut cela mais Nathanaël prends grand soin de son corps en faisant un peu d'exercice. Il travail notamment sa souplesse et son agilité, le rendant plus habile et vivace que la plupart des vampires. Son art préféré ? Le maniement du katana. Il passe rarement plus de trois jours sans s'entraîner un peu, cet exercice lui permettant de rester au mieux de sa forme physique. Ça il est clair quand on le voit et qu'on veut le défier qu'il est un adversaire à ne pas prendre à la légère.

    Que dire d'autre ? Nathanaël s'habille très simplement. Il aime porter des vêtements dans lesquels il se sent à l'aise mais qui lui tiennent un minimum au corps. Il ne portera jamais de jogging par exemple car il n'apprécie pas trop les vêtements amples, dans lesquels il se sent 'flotter'. Seuls les kimonos traditionnels sont son exception à la règle à ce sujet en fait. Sinon, c'est pantalons et chemises, pulls et T-shirts moulants. Le tout de couleurs sombres. Le noir et le bleu marine sont ses favorites. Des bijoux ? C'est tout juste s'il pense à mettre une simple montre alors porter une bague ou une chaîne...Non, c'est loin d'être son truc. Du coup, pas de piercings. Pas plus de tatouages. Marquer son corps de cette manière est une idée qui ne lui a jamais effleuré l'esprit. La seule fantaisie qu'il se permet est qu'il utilise des cordons et non des élastiques pour attacher ses cheveux.


Caractère

 
    Insaisissable. Tel est le mot qui qualifie certainement le mieux le caractère de Nathanaël. A moins d'être télépathe, vous ne saurez jamais à quoi il peut bien penser tant qu'il ne daignera pas vous le laissez voir. Certaines des émotions qu'il ressent sont cependant parfois clairement lisibles sur son visage, surtout quand elles sont fortes. Colère, inquiétude et peur sont les plus visibles chez lui quand elles sont intenses mais cela arrive rarement. Naël n'aime pas se dévoiler et il porte en permanence un masque de froideur et de dureté qui, chez lui, provoque hélas plus d'attirance que de crainte pour autrui. Une chose qu'il regrette mais il n'y peut malheureusement pas grand chose car c'est sa nature de vampire qui veut cela. C'est cette attirance involontaire qui a amené à lui l'être qui a su lire en lui et lui faire ouvrir son cœur. Tendresse, douceur, passion et amour...Nathanaël a découvert ces sentiments en laissant Zeke le côtoyer. Une chose qu'il regrette un peu aujourd'hui. S'il avait su combien tous deux en souffriraient, il n'aurait jamais laissé l'humain l'approcher et s'emparer autant de son cœur.

    Effacer son existence de la mémoire de son amant fut la décision la plus douloureuse qu'il prit de sa vie. Un véritable déchirement. Le vampire n'est plus celui qu'il était avant sa rencontre avec le jeune humain mais il ne le regrette pas. Malgré que le chagrin soit permanent dans son cœur, son visage, son 'masque', reste aussi impénétrable et imperturbable que d'habitude. A dire vrai, il ne l'a jamais enlevé qu'avec Ezekiel. Seul lui sait véritablement qui est Nathanaël. Un être tendre et aimant mais profondément triste. Généreux et non pas égoïste, chaleureux et non pas de glace. Un homme passionné par la musique. Rien n'est plus beau à ses oreilles en dehors d'une certaine voix qu'un air de musique. Il a découvert très jeune l'art musical et le maîtrise parfaitement bien. Que se soit dans l'histoire, le solfège ou la pratique, il maîtrise totalement cet art. Il aime également lire. Patient, il peut passer de longues heures assis dans un bon fauteuil à lire un livre si celui-ci le passionne suffisamment. Il a cependant perdu goût à la musique depuis que l'étincelle qui s'était allumée dans son cœur s'est éteinte...


IRL :

    ǁ Prénom : Hi-mi-tsu !
    ǁ Âge : 21 printemps révolus x)
    ǁ Sexe : Féminin.
    ǁ Possibilité de Connexion : Quotidienne sauf quand je ne suis pas chez moi ou que ma connexion internet ne passe plus à cause des téléchargements de mon maudit frangin.
    ǁ Depuis combien de temps rpez-vous : J'ai commencé il y a 6 ans mais n'ai que 5 ans de rp, ayant dû m'arrêter à cause de mes cours.

    ǁ Où avez-vous connu le forum : J'y suis déjà membre~~~
    ǁ Code règlement : ok by miwa!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël Tsukino
Bibliothécaire
Bibliothécaire
avatar

Féminin Messages : 11
Localisation : Derrière un mur de livres, assis à son piano

Feuille de personnage
Âge: 93 printemps révolus x)
Race: Vampire
Relations:

MessageSujet: Re: Nathanaël Tsukino   Mar 22 Juin - 20:06

Histoire

 
    L'histoire de Nathanaël est sombre. Très sombre même. Elle est plus triste que joyeuse donc ne vous attendez pas à une belle histoire où tout se passe bien.
    Mais avant de parler de son enfance et des récentes années de sa vie, il faut remonter à des siècles en arrière. Parler un peu de sa famille...Une très vieille famille. Une des plus anciennes du Japon. Le clan Tsukino. Le clan ''de la Lune''. D'aussi loin que remonte la lignée, ils ont toujours été des vampires, d'où leur nom si bien choisit pour des êtres nocturnes comme eux. Comme tous les ancêtres des vampires nobles, ceux de Nathanaël étaient donc des sang purs. Le clan a cependant perdu de sa pureté le jour où leur seule descendante, une jeune vampiresse de sang pur, tomba amoureuse d'un vampire dont la grand-mère était une ancienne humaine. Une grossesse ne tarda pas à suivre, au grand dam des parents de la demoiselle qui ne purent malheureusement pas y faire grand chose. L'enfant naquit neuf mois plus tard. Un petit garçon mais qui n'était donc pas de sang pur. Un enfant illégitime aux yeux de la famille mais sa mère n'eut d'autre choix que de lui donner son nom quand le père la trompa avec une autre. Inutile de préciser le sort qu'il reçu quand elle surprit l'infidèle et sa maîtresse dans le même lit. Maîtresse qui n'échappa pas à la colère de la jeune mère au passage. Trahie, se sentant abandonnée, elle s'accrocha comme jamais à son fils. Il était le seul désormais pour elle. Hors de question d'avoir un autre enfant et son fils devint donc l'héritier du clan, celui par lequel la pureté de la lignée fut perdue. Mais bien qu'ils n'étaient plus de sang pur, les membres du clan veillèrent à garder le rang noble. Ainsi continua la lignée jusqu'à leur dernier descendant actuel, prénommé Nathanaël.

    Nathanaël...Un prénom qui n'a rien de japonais, j'en conviens. Il a même des origines clairement chrétienne vu qu'il signifie littéralement ''don de Dieu''. Pourquoi un tel nom pour un enfant de vampires ? C'est simple, c'est parce que son arrivée à clairement été vu comme un don de Dieu par ses parents. Des années qu'ils essayaient d'avoir un enfant. Toutes les techniques médicinales de l'époque, soit le début du vingtième siècle, y étaient passées. Ils avaient même fait appel à un vampire doté d'un pouvoir de guérison mais rien n'avait l'air d'y faire. La fatalité devait-elle frapper le couple ? Puis vint la grossesse miraculeuse, ô combien désirée. La future mère était infiniment heureuse et sécurité fut le maître mot des neuf mois qui suivirent. Une fausse couche était toujours à craindre et la grossesse fut très surveillée jusqu'à la nuit où Nathanaël naquit. Une naissance très attendue mais un peu surprenante car le nouveau-né ne poussa pas un seul cri. Un petit détail qui passa inaperçu face à la joie des parents d'avoir un fils et non pas une fille, ce qui en faisait l'héritier direct de la famille. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il fut très chouchouté. Enfant roi ? Oh il en serait certainement devenu un à ce rythme si un drame n'était pas survenu alors qu'il était âgé d'à peine deux printemps. Ses parents n'auraient jamais dû l'appeler Nathanaël car un tel prénom donné à un enfant vampire, japonais de surcroît, trahissait le plus grand secret de leur famille, à savoir qu'ils étaient religieux. Surprenant n'est-ce pas ? Des vampires qui croyaient en Dieu...Cette nouvelle provoqua la perte de la famille car des vampires extrémistes, adeptes de la violence et experts en cruauté, furent outrés de l'apprendre et montèrent une expédition punitive envers les Tsukino, quitte à être punis ensuite par le Sénat.

    Toute la famille fut massacrée et Nathanaël ne dû sa survie qu'à sa nourrice à qui le confia sa mère en la suppliant de le protéger coûte que coûte. Une nourrice dotée de l'utile pouvoir de téléportation, ce qui lui permit de s'échapper avec l'enfant qui, heureusement, était suffisamment petit pour qu'elle puisse le téléporter avec elle. Une jeunesse qui fut un avantage pour lui car il ne garda aucun souvenir de ce 'massacre'. Difficile de se souvenir de ce genre de choses quand on n'avait pas encore atteint l'âge de la prise de conscience de soi. Le Japon n'étant plus sûr, la femme quitta le pays pour la Chine où elle éleva le dernier Tsukino en vie. Une éducation bien plus saine que celle que lui aurait procuré ses parents. La servante n'étant pas une croyante pure et dure, elle ne lui inculqua aucun enseignement religieux, surtout que la religion avait causé la perte de ses parents. L'enfant grandit donc comme tout vampire noble normal. Sa mère adoptive, prénommée Hinoto, lui trouva plusieurs précepteurs qui lui enseignèrent toutes les matières possibles à étudier afin qu'il soit parfaitement cultivé. Une éducation à laquelle il se plia sans broncher mais un comportement renfermé se développa chez lui au fil des années. Un malaise permanent l'habitait. Il avait beau avoir à peine deux ans quand ses parents furent massacrés, il en avait un vague souvenir qui faisait naître de la tristesse en permanence chez lui. Hinoto n'ayant pas cherché à lui cacher la vérité sur qui il était et ce qui était arrivé, il éprouvait très souvent un sentiment de nostalgie profonde vis-à-vis de ses parents qu'il ne pouvait plus connaître. Une nostalgie qui le rendait triste et, donc, renfermé en permanence. Jouer ? Il n'avait aucun goût à ça et passait son temps libre à lire des livres dont il était passionné. Seuls eux arrivaient à le distraire quand ce n'était pas sa nourrice qui lui racontait des histoires qu'elle connaissait.

    Un moment qu'il adorait car elle en profitait pour le 'nourrir' avec son énergie, Nathanaël n'ayant pas encore ses crocs. Ils ne tardèrent à apparaître et ses premiers cours de chasse débutèrent. Une chose qui ne l'excitait pas particulièrement et il ne s'y adonnait que quand son besoin de sang était trop grand. Son pouvoir ne tarda pas à se manifester également, d'une façon qui l'avait vraiment surprit d'ailleurs. C'était une nuit sans Lune et il avait interrompu sa lecture, prit d'une migraine. Il en avait de plus en plus souvent en ce moment et c'était particulièrement désagréable car ça durait parfois de longues heures qui le rendait très irritable car très fatigué. Assis dans le fauteuil du salon de la maison où ils vivaient, il fixait sans le voir l'échiquier qu'il avait sous les yeux. Plus précisément, il fixait la reine blanche qui s'élevait de quelques centimètres pour tournoyer dans les airs. Le mouvement atténuant son mal de crâne, il lui fallut plusieurs secondes pour capter que ce qu'il fixait n'était pas censé être logique. La surprise lui fit rompre sa concentration et la pièce retomba donc, les laissant étonnés lui et Hinoto qui avait observée la scène avec une stupeur totale. Qu'elle l'ait vu aussi lui fit comprendre qu'il n'avait pas rêvé et il se reconcentra donc sur la pièce pour voir si ça recommençait, ce qui arriva. Il renouvela l'opération avec plusieurs objets, ce qui lui permit ainsi de comprendre quel était son pouvoir. Télékinésie. Merveilleux pouvoir...Il pouvait faire bouger et léviter tout et n'importe quoi du moment qu'il restait concentré dessus. Bien sûr, plus l'objet était lourd, plus la tâche était ardue et demandait de la concentration mais un exercice quotidien l'aida à améliorer cette capacité et il pouvait faire décoller un peu tout et n'importe quoi, y comprit un corps.

    Un pouvoir qu'il aimait, surtout que faire léviter les objets dissipait ses migraines. Ça et ses connaissances acquises au fil des ans firent de lui un parfait vampire noble et le moment pour lui de rentrer au pays ne tarda pas à arriver. Hinoto s'y opposa au début mais elle capitula rapidement face à la détermination de Nathanaël. Il était temps pour lui de réclamer son héritage. 20 ans qu'ils avaient quittés le Japon et, bien qu'il ne l'ait pas connu, son pays manquait au jeune Tsukino âgé de près de 22 ans. Son retour fut une grande surprise pour beaucoup. Tout le monde avait cru qu'il était mort avec le reste de la famille. Certains crurent même qu'il s'agissait d'une blague mais sa ressemblance avec son père était trop frappante. Beaucoup s'interrogèrent également sur s'il était aussi croyant que ceux de sa famille mais c'était loin d'être le cas. Le fait qu'il ne réclame pas la place qui lui était dû en était une belle preuve. Il ne chercha même pas à s'installer dans l'ancien domaine familial. Non il se débarrassa de tout bien matériel afin de n'en garder que l'argent et commencer une nouvelle vie pour sa famille. Retrouver l'honneur dû à un Tsukino. Il se trouva une maison dans le nord du pays où il s'installa, sans Hinoto. Elle avait tant fait pour lui qu'il trouvait qu'il était temps pour elle de vivre sa propre vie. Elle accepta à la seule condition de toujours pouvoir venir le voir et en lui arrachant la promesse de lui donner régulièrement des nouvelles. Il accepta bien sûr, considérant la femme comme sa mère plus que sa nourrice. Une chose qui ne dura pas bien longtemps car la vampiresse fut tuée pendant la seconde guerre mondiale, quand la bombe atomique explosa à Hiroshima où elle s'était installée. Une vraie tragédie pour Nathanaël. Il perdait la seule personne qui avait son affection. Elle était sa nourrice et sa confidente. Sa mère.

    Une perte difficile pour lui mais il s'en remit en échange de quoi il ne s'ouvrit plus. S'attacher était douloureux et il ne voulait plus connaître cette douleur. Il vivait seul d'ailleurs. Sa nouvelle maison était suffisamment petite pour qu'il s'en occupe sans l'aide de personne. Des amis ? Non aucun. Pas étonnant qu'une réputation de solitaire froid et distant apparaisse à son sujet car c'était exactement ce qu'il était. On le convia parfois à des réceptions mais Nathanaël les déclina toutes, préférant s'adonner au plaisir de la lecture ou de la musique, sa seconde passion. Sa demeure n'était d'ailleurs remplie que de livres en tout genre. Il exerçait régulièrement son pouvoir en plus sous peine de migraines s'il ne le faisait pas. Outre ces activités quotidiennes, il passa aussi beaucoup de temps à voyager et étudier le monde, poussé par la curiosité. Il passa de nombreuses années à voyager avant de revenir se poser chez lui, satisfait mais fatigué de ses années de vagabondage. Dans ses bagages, des tas de livres et de partitions musicales rares. C'est seules grosses dépenses. Des partitions dont il apprit les morceaux par cœur. Idem pour les livres et une certaine lassitude ne tarda pas à le saisir. Il lui fallait de la distraction, ne serait-ce qu'un peu. Une chose qu'il trouva lors d'un soir où il se promenait en ville, en avisant la salle de concert. Il n'avait jamais donné de concert mais ça ne lui déplairait pas de partager sa musique que Hinoto aimait tant. Il connaissait le propriétaire de la salle en plus, faisant de temps en temps affaire avec lui bien qu'il soit humain. L'homme, très sympathique, accepta volontiers de laisser Nathanaël disposer de sa salle et du magnifique piano à queue qu'il y avait en permanence, que se soit ou non pour un concert. Son propre piano était loin d'être aussi beau, notre vampire n'ayant pas la place chez lui avec tout ses livres.

    Il venait très régulièrement jouer par plaisir dans la salle lorsqu'elle était inutilisée, souvent tard dans la soirée, deux à trois fois par semaine. L'acoustique était telle que sa musique était plus belle encore dans la grande salle. C'était lors d'une de ses soirées qu'il fit la rencontre d'Ezekiel. Installé au piano, il jouait tranquillement une mélodie de sa composition quand le jeune humain s'était approché et l'avait abordé. Il l'aurait ignoré et chassé en temps normal mais cet enfant avait un tel regard qu'il n'avait pu le faire. Qui plus est, malgré le masque de froideur et le regard noir, il n'avait pas eu peur de Nathanaël et s'était carrément assit à côté de lui. Un comportement si naïf et innocent...si pur...C'était tout naturellement que l'enfant lui avait proposé de jouer ensemble et que notre vampire l'avait suivit, incapable de dire non. Il n'avait pas dit un mot d'ailleurs et n'avait prit la parole que pour se présenter quand le garçon le fit. Leur rencontre s'était terminée ainsi. Éphémère. Nathanaël pensait qu'il ne le reverrait jamais mais Zeke revint l'écouter jouer puisqu'il continuait à jouer dans la salle de sa connaissance qui se révéla être l'oncle de l'adolescent. C'est avec naturel que le vampire laissa le jeune humain entrer dans son monde au travers d'un simple piano. Après l'écoute, Ezekiel passa à la pratique en jouant en compagnie du jeune Tsukino qui commença à lui donner des cours pour l'aider à s'améliorer. C'était d'ailleurs les seuls moments où il ouvrait la bouche, pour lui donner des conseils ou le corriger. Enfin au début car, petit à petit, il se montrait plus ouvert avec l'enfant. Il ne disait rien sur lui mais était curieux d'en savoir plus sur Zeke qui lui parlait de lui avec une telle innocence...Une pureté qui fascinait Nathanaël et qui l'attirait irrémédiablement. Il était tombé dans le piège d'innocence d'Ezekiel. Un piège si doux...Il ne chercha pas le moins du monde à se débattre bien qu'une part de lui savait qu'il ne devrait pas se laisser ainsi aller. S'ouvrir signifiait s'attacher et l'attachement était souvent accompagné de la souffrance mais...

    Un geste attentionné. Un regard attendri en retour de ce sourire si doux et si chaleureux qu'il aimait tant...Nathanaël comprit bien tôt pour quelle raison il laissait autant Zeke l'approcher. Leur relation était si complice que, pour plus d'intimité et de tranquillité, il invita directement l'enfant chez lui. Ezekiel lui donnait tant de chaleur...Il n'avait jamais connu cela. Hinoto avait toujours été gentille avec lui mais elle n'était pas une humaine elle. Son corps était froid et non chaud. Rien à voir avec celui de l'enfant donc la chaleur lui faisait un bien fou. Le mettait en appétit aussi, surtout quand il n'avait pas chassé depuis un moment, mais il se refusait à lui faire le moindre mal. Il ne se le pardonnerait jamais s'il le faisait. Zeke ne savait rien de sa nature et Nathanaël avait peur de lui avouer. L'idée qu'il puisse le fuir le terrifiait. Il l'aimait après tout. Oh que oui il l'aimait. Après toutes ses années passées à le fuir, l'amour avait réussit à le piéger aussi simplement. Mais il aimait ce piège. Pour preuve, l'enfant et lui se voyaient maintenant pour le simple plaisir d'être ensemble. Juste tous les deux. Mais la peur de perdre un jour le contrôle devint plus forte encore que la peur de ne rien dire. Nathanaël avait peur que Zeke le fuit s'il lui disait mais il croyait en leur amour. Il avait confiance en la pureté de l'enfant qui se doutait déjà de la nature différente de son amant. Un aveu difficile pour notre vampire mais cela valait la peine car ce n'était ni dégoût ni peur que montra l'enfant. Non c'était de la joie. Et si le jeune Tsukino doutait encore d'être réellement amoureux, il n'eut plus le moindre doute après cette nuit-là. Qui aurait pu croire qu'il aimerait autant un humain ? Certainement pas lui. Et s'il avait su combien leur relation ferait souffrir Ezekiel, jamais il ne l'aurait engagé.

    S'il avait pu voir à quel point la jalousie d'Allen, le frère de son amant, était forte, jamais il n'aurait laissé l'enfant rentrer chez lui, quitte à le séquestrer dans sa petite maison. Mais qui aurait pu imaginer que Allen s'en prendrait physiquement à son frère juste après les avoir vu ensemble ? Pas Nathanaël. Il avait pourtant eu un mauvais pressentiment cette nuit-là en laissant Zeke rentrer chez lui mais il n'aurait jamais cru sentir l'odeur de son sang lui parvenir alors qu'il était en chasse. L'angoisse le saisit quand il sentit cette odeur qui l'avait tant tenté et sa première crainte fut que l'enfant ait été attaqué par un voyou. Un vampire ? Là c'est en courant qu'il alla à sa rencontre et trouva Zeke sévèrement blessé au visage. Il l'emmena de suite à l'hôpital où on le soigna jusqu'à ce qu'il tente de s'enfuir, ne supportant pas le lieu. Nathanaël l'emmena alors chez lui, le seul lieu où le jeune humain se sentait en sécurité. Ça et les bras de notre vampire qui l'accueillirent plus d'une fois pour le consoler, le rassurer. Sauf que lui était loin d'être rassuré. Zeke avait refusé de lui dire qui l'avait agressé et ça le rongeait de l'intérieur. L'enfant lisait si clairement en lui...Il avait déjà comprit que la personne qui l'avait agressé ne vivrait plus très longtemps s'il lui disait. Leur seul sujet tabou. L'humain avait beau être naïf, il savait bien que Nathanaël se nourrissait en sang en s'en prenant à des humains. Une chose qu'il n'approuvait pas – normal – et le vampire n'était donc pas surprit qu'il ne dise rien mais cela le rongeait vraiment. Une chose qui passa au second plan quand Zeke paniqua en voyant ses bandages puis devint hystérique face à la cicatrice qui ornait désormais son visage.

    Une cicatrice qui, contrairement à ce que l'enfant pensait, ne le rendait absolument pas laid. Certes elle n'était pas belle à voir – elle était récente aussi – mais elle n'enlevait rien à sa beauté pour Nathanaël. Il eut beau lui dire qu'il se fichait de son apparence, qu'elle ne changeait rien à l'amour qu'il éprouvait pour lui, cela ne suffit en rien à rassurer Ezekiel qui se considérait comme un monstre. Une pensée qui rendait profondément triste notre vampire. Ça le tuait de le voir autant souffrir, de le voir se détruire ainsi. Dire qu'il ne pouvait même pas faire passer sa frustration en tuant la personne qui en était responsable ! Car il ne croyait en rien à la version ''des inconnus m'ont agressé'' de son amant. Il savait qu'il le connaissait et qu'il le protégeait de sa fureur. C'était si dur...Nathanaël se sentait si impuissant...Il n'avait jamais connu ça et il était totalement perdu. Il se sentait comme dans une barque sans rames que les vagues s'amusaient à trimballer en pleine mer sans qu'il ne puisse rien y faire. Quoique si. Il y avait une chose qu'il pouvait faire. Une perspective qu'il se refusa d'abord avant de changer d'avis en comprenant qu'il ne pouvait rien faire d'autre. Il n'avait d'autre choix que de rendre sa liberté à Zeke. Sauf que cette fois, contrairement à Hinoto, il disparaîtrait complètement de son existence et de ses souvenirs. Effacer sa mémoire...Ce sort d'ordinaire si utile pour effacer l'agression de l'esprit des proies qu'il ne tuait pas, il n'avait maintenant plus d'autre choix que de l'utiliser sur l'enfant. Cruelle ironie du sort...Cette décision fut un véritable déchirement pour Nathanaël mais voir Zeke s'en prendre finalement à lui l'aida à la supporter. C'était pour lui qu'il le faisait. Pour le sauver de la folie qui le menaçait...

    La nuit où il le fit fut la première fois où il pleura. Son cœur était totalement contre mais, cette fois, c'est la raison qui était la plus forte. Le plus dur pour lui fut que Zeke fut d'accord. Il était d'accord pour l'oublier et c'est le cœur en miette que Nathanaël partit une fois qu'il eut totalement effacé tout trace de son existence de la mémoire du jeune humain. Il passa le reste de sa nuit à pleurer sa décision qu'il n'arrivait pas à regretter. Peu importait combien il en souffrait, tant que c'était pour Zeke, il était prêt à tout supporter. Même à vivre éloigné ? Hum...La perspective était dure mais cela ne l'empêcha pas de quitter la ville dès qu'il eut acheté une nouvelle demeure. Il s'installa dans un coin bien pluvieux, où le taux de population vampire était important mais il ne s'en plaignait pas. Il avait toujours apprécié partager certains moments charnels avec ses congénères mais il était incapable d'oublier Ezekiel et il n'y avait donc plus le moindre goût. Nathanaël n'avait même plus goût à la musique car il était incapable de jouer autre chose que des morceaux profondément tristes. Cela lui rappelait en plus les moments que son amant et lui avaient passés à jouer ensembles, côte à côte en parfaite harmonie sur le même piano. Une harmonie aujourd'hui brisée et cela lui fendait le cœur. S'en remettre ? Une telle plaie pouvait-elle seulement guérir ? Les plaies du cœur étaient inguérissables et le temps risquait d'être cruellement long pour un vampire comme lui. Très vite, le besoin de se distraire se fit ressentir et c'est peu après qu'il entendit parler de l'Académie Cross où les vampires pacifiques étaient les bienvenues. Un concept inédit qui attisa suffisamment sa curiosité pour qu'il postule à un poste de bibliothécaire, sans se douter que cette nouvelle décision allait apporter un nouveau tournant à sa vie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miwako Amasashi
V-Graph's
V-Graph's
avatar

Féminin Messages : 244
Localisation : Sur ma planette bleue

Feuille de personnage
Âge: 177 ans
Race: Vampire
Relations:

MessageSujet: Re: Nathanaël Tsukino   Mar 22 Juin - 20:36

Alors je valide!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nathanaël Tsukino   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nathanaël Tsukino
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nathanaël Van Der Woodsen {Ok}
» Dream or ... Dream? [Privé Nathanaël & Cirius]
» Au milieu des roses du jardin [Nathanaël Von Arlex]
» Tsukino Usagi
» Non, je n'essaie pas de battre Nate ou Jenaiz! Ibuki Tsukino (terminé!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight RPG :: Avant toutes choses. :: Présentation :: Archives des présentations :: Vampires-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit