Partagez | 
 

 Chambre Zero - Quelques jours plus tard ... [PV Jensen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiryû Zero
Admins & Fondateurs
Admins & Fondateurs
avatar

Masculin Messages : 218
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Vampire
Relations:

MessageSujet: Chambre Zero - Quelques jours plus tard ... [PV Jensen]   Ven 14 Mai - 6:40

Voilà quelques jours que tout c’était passé. Que Zero avait littéralement flanché sans la moindre restriction devant son ennemi juré – enfin lorsque je parle d’ennemi, je parle bien sûr de la race, et non de la personne – c’est-à-dire, le vampire. Étrangement, Zero avait senti naître un lien qui les unissait. Il ne savait pas trop, si tout cela était dû à cette fille, Lily, et ses écrit ou bien simplement parce qu’il sentait un désire de trouver quelqu’un qui le comprenait. Tout était nouveau et étrange à la fois. Le hunter n’y comprenait relativement plus rien. Comment en si peut de temps, Jensen Ogawa avait pu réussir à faire fondre toute ses carapaces qu’il avait tant mit de temps à confectionner.

Ainsi donc, trois voire même peut être quatre jours s’étaient écoulé sans que Zero ne daigne ressortir de sa chambre. C’était là qu’il s’était réveillé le lendemain de sa rencontre en privée avec le vampire, il ne savait pas, d’ailleurs, comment il était revenu à sa chambre. Il supposait que Jensen l’y avait ramené, mais encore, c’était une autre chose très étrange. Il s’était levé la première journée, repensant qu’à la veille, décidant de prendre une douche. Ce qui fut plus étrange c’est qu’il ne chercha nullement la chaleur de l’eau, au contraire, il la mettait plus froide, il ne comprenait même pas son geste. Il fermait les yeux, cherchant à comprendre, pourquoi soudainement il préférait la fraîcheur, lui qui jusque là, l’avait toujours détesté. Pour lui, tout ce qui était glacial était comme les vampires, et vous savez tous ce qu’ils pensent d’eux en générale, c’était la même chose dans ce contexte. Et encore, il avait peine et misère à se rappeler où et quand il avait ressentie la douceur glaciale contre lui, avec Jensen peut-être? Perdu dans ses pensées, il ne se rendit même pas compte qu’il venait de frappé dans le mure carrelé de la douche, s’y blessant même. Il était étrange de remarquer son comportement. Vivre dans l’ignorance, dans la recherche inlassable de sa mémoire, de ce qu’il ressent et tout ce qui s’en suit et ne rien trouver le troublait et provoquait ses gestes inconsciemment. Des fragments de la fin de sa rencontre, lui revinrent donc à l’esprit. C’était bien avec ce vampire qu’il avait sentie cette vague de fraîcheur, il en frissonna même, face à la réaction qu’il avait eue, repensant à ses mains dans son dos, à ses doigts qui empoignait sa veste… rien de mieux pour ébranlé un chasseur de sa caste. Les heures qui avaient suivis, Zero les passa dans son lit. Il était prit de chaleur incontestable, il somnolait même par moment, tout en réfléchissait à toute la conversation : il devait trouver une façon de comprendre son cœur, sa raison et son âme. Voilà à quoi il travaillait.

Les jours qui suivirent ne furent aucunement sans accroc. Ses pensées étaient sans cesse retourné vers le vampire, mystérieux qu’il avait rencontré, sur ses paroles qu’il avait prononcé, à une façon de cohabité avec tout son être. Il bouillait intérieurement. Une rage extravagante même, existait suite à son incompréhension. Les heures défilaient, et il ressentait le froid l’entouré malgré la chaleur brûlante de ses joues rosés. En fait c’était le dernier jour qu’il fut le pire. Zero commençait à remonter des signes de faiblesse. Bien sûr, il s’était précipité à la recherche de ses petites tablettes sans grand succès. Il reposait donc simplement sur sa force d’esprit. Néanmoins, il avait réussi à s’étendre, et a resombrer dans un demi-sommeil. Étendu sur son lit, les yeux clos, les joues rouges. Il n’avait même pas prit la peine de se glisser sous les draps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jensen Ogawa
Admins & Fondateurs
Admins & Fondateurs
avatar

Féminin Messages : 402
Localisation : Dans mes pensées

Feuille de personnage
Âge: 200 ans, mais 22 en apparence.
Race: Vampire
Relations:

MessageSujet: Re: Chambre Zero - Quelques jours plus tard ... [PV Jensen]   Lun 17 Mai - 7:16

Depuis cet évènement d'avec le Hunter, Jensen ne pensait plus qu'à sa mère, celle-ci l'obsédait presque. Il était habituellement engouffré dans ses appartements, tapie dans l'ombre, le regard vide sur le passé et obscurcis par l'absence de lumière dans les pièces. Normalement, Jensen ne parlait pratiquement que de Lily et même si il pensait beaucoup à sa mère, ce n'est seulement qu'à ce jour qu'il essayait de retrouver ne serait-ce qu'une infime partie de souvenir en sa présence. Il se souvenait dès lors, de la présence pratiquement invisible de sa mère à table, quand elle servait les mâles du mannoir, il se souvenait de la fatigue qui se lisait sur son visage, quand elle nettoyait les quatres étages, il se souvenait également d'un souvenir que sa mémoire semblait avoir caché... un ton grave s'élevait à l'étage de sa mère, une plainte douce et aigue, puis des gémissements et une dispute. Les yeux de Jensen enfant, avaient regardé cette scène interdite aux enfants... une mère et un père s'adonnant à des rapports physique... par grand plaisir pour l'un, mais par grosse contrainte pour l'autre. Il avait alors détourné les yeux, mais son père, l'ayant remarqué, lui demandait de venir jusqu'à lui. Il n'osait pas dire non et s'avançait, il détourna son regard de sa mère sur ce lit et les plongeaient dans celui de son patriarche au sourire égoïste. *"Vois-tu comment tu dois traiter ta future femme? Le respect n'a pas lieu d'être, car avant tout, celle-ci doit penser à ton plaisir et à toi seul!"*Ce souvenir était blessant, pas seulement par honte, mais surtout parce qu'à cette époque il ne comprenait pas ce qu'ils étaient en train de faire. Rien qu'à cette pensée Jensen était malheureux et frappa l'une de ses mains contre le mur de sa chambre, ensanglant par la même occasion, celle-ci. Il ne voulait pas garder de tels souvenirs sur sa mère, les seuls qu'il voulait garder étaient ceux du regard qu'elle posait sur lui... cette femme aux longs cheveux noirs et au sourire si doux, cette voix christalline qui réussissait à l'endormir, ces mains qui dans un geste gracieux faisaient glisser la pluie sur les vitres. Les gestes du fils envers sa mère et inversement, avaient toujours été discrets, timides et presque inexistants tellement la pression du côté ennemi était pesante, mais malgré tout, ils avaient pu s'échanger des regards et des sourires. Jensen n'avait jamais pu se retrouver complètement en tête à tête avec elle et il restait encore plus malheureux depuis que celle-ci lui avait demandé pardon de l'avoir mis au monde. Notre vampire mélancolique, posait ses deux mains contre son crâne et commença à tirer sur ses cheveux pour démontrer son désespoir, la rage qu'il éprouvait depuis tout ce temps se matérialisait, mais pas violemment... de l'eau se mit à couler dans la douche, ainsi que dans les lavabos et les éviers. Jensen se levait et se déplaçait jusqu'à la salle de bain où il entrait et s'asseyais, laissant ainsi glisser cette eau presque gelée, sur lui. Il reprenait petit à petit ses esprits et pensait à présent au Hunter avec qui il avait aimé parler. Il sentait soudainement que quelque chose n'allait pas depuis quelques jours et se remémorait une conversation qu'avaient eu plusieurs filles de la Day Class... Zero n'était plus revenu. Vous auriez pu dire comme d'habitude, mais Jensen savait pertinemment qu'avec la discussion qui avait eu lieu, que Zero devait ne pas se sentir très bien. C'est en pensant à lui que ses propres soucis s'évaporèrent, penser aux autres avait toujours permis à notre vampire ténébreux de ne pas penser à lui et c'était l'occasion de venir aux nouvelles. Sans attendre une seconde, il utilisa ses pouvoirs pour se sécher, fermer les robinets et arrêter l'écoulement des eaux, je ne vous parle même pas de sa blessure qui s'était bien évidemment refermée! Il passa le pas de la porte et se hâta vers le pavillon du soleil, heureusement pour lui, il n'était pas encore l'heure pour les élèves de jour de sortir et il pouvait ainsi marcher en toute liberté. Il croisa bien sûr quelques regards de ses "compagnons" de nuit, mais personne ne l'arrêta. Etant toujours rapide dans ce genre de situation, Jensen n'avais mis que deux minutes et trente secondes pour parvenir à se placer devant la porte du Hunter. Il n'entendit pas le moindre bruit et comme Zero ne se trouvait pas à l'extérieur, les doutes du vampire étaient pratiquement fondés. Il leva sa main gauche, avança légèrement son index en direction de la porte et cogna doucement sur celle-ci. Il rapprocha également son visage harmonieux contre celle-ci et chuchota pour rester discret.

-"Kiryû-kun? C'est Jensen, est-ce que tout va bien pour toi?"

Même si l'humain ne répondait pas, il suffisait à Jensen d'entendre un soupir pour comprendre ce qui se passait.

_________________

[Merci Zero pour le kit!!!!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiryû Zero
Admins & Fondateurs
Admins & Fondateurs
avatar

Masculin Messages : 218
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Vampire
Relations:

MessageSujet: Re: Chambre Zero - Quelques jours plus tard ... [PV Jensen]   Lun 17 Mai - 8:56

Il somnolait lorsqu’un bruit lointain vient à ses oreilles. Sur le coup il ne bougea pas, mise à part le sourcil qui se fronça légèrement. La chaleur qui l’animait l’assommait presque. Ce fut que lorsque le murmure du vampire qu’il ouvrit alors les yeux. Il ne rêvait donc pas c’était réelle quoi. « C’est Jensen… », Voilà la seule chose qui résonnait dans sa tête. Ce vampire était de nouveau là… celui qui, ses derniers jours, occupait quelques heures de son esprit. Il devait se lever… pourquoi? Aller savoir, mais il le devait. Une main bougea, puis la seconde, suivit de la tête. Aller, faut se lever, et voilà. Péniblement mais surement, il se leva. Même le vampire pourra entendre un bruit, car en fait, Zero venait simplement de se tourner pour tomber au sol, à quatre pattes, histoire de facilité sa lever. Il se sentait si faible, mais il devait se lever, il le savait. Il se redressa alors, toujours aussi péniblement, et s’approcha de la porte. Un cliquetis alors, il venait de poser sa main contre la poigné, alors qu’il s’accotait contre le mur. Il mit un moment par contre, un grand silence, plus un bruit. Devait-il réellement ouvrir à maintenant? Et l’image du moment où Jensen l’avait soutenu, de ce corps froid mais qui avait semblé l’apaisé. C’est quoi tout cela… il comprenait rien, rien du tout. Pourquoi tout à coup ce vampire venait d’entrer dans sa vie et qu’étrangement, il n’était pas coutume pour lui de se lier si facilement au vampire. Mais seule la caresse froide du vampire revenait sans cesse. Enfin, il tourna la poigné pour ouvrir la porte, mais ses forces l’abandonnaient déjà. Il glissait contre le mur, la porte entre ouverte alors.

- Jensen… !


Décidément, il n’avait plus la force de se retenir. Ce qu’il était finissait par le détruire, et ses forces qu’il utilisait pour combattre cette chose s’épuisaient de plus en plus rapidement. Sa voix même était plus qu’un souffle. Ses joues en feu par cette concentration qu’il devait faire pour ralentir ses ardeurs. Maintenant se n’était qu’une question de temps, voire des secondes. Il ne bougeait plus, espérant que le vampire s’autoriserait à entrer de lui-même maintenant que la porte était entre-ouverte. Assis ainsi, il viendra même a prendre sa tête entre ses mains, agrippant délicatement sa chevelure platine. Il n’arrivait même pas a admettre à lui-même la réalité à laquelle il faisait involontairement face. Si jamais Jensen finissait par entrer, et même, à se porter au niveau de Zero, alors se sera sans doute une surprise, car le hunter finira même par se jeter dans ses bras, comme si c’était là, la seul sécurité qu’il voyait là. Il était effrayer, effrayer de devenir l’un des leurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jensen Ogawa
Admins & Fondateurs
Admins & Fondateurs
avatar

Féminin Messages : 402
Localisation : Dans mes pensées

Feuille de personnage
Âge: 200 ans, mais 22 en apparence.
Race: Vampire
Relations:

MessageSujet: Re: Chambre Zero - Quelques jours plus tard ... [PV Jensen]   Sam 13 Nov - 6:22

Le temps s’arrêta à nouveau, laissant place à de nouveaux doutes… Pourquoi Jensen s’obstinait-il à aider ceux qui n’avaient semble t’il pas envie ? Qu’est-ce qu’il pourrait faire pour l’aider ? Comment pourrait-il le sauver ? Sans doute que Zero devrait dorénavant accepter entièrement cette situation désastreuse pour lui à l’heure actuelle… Comment pousser un être humain tel que Zero à accepter cette condition ? Comment un être humain pourrait-il accepter le fait de devenir une bête maudite se nourrissant de l’essence de vie d’autrui pour essayer d’en avoir une à lui ? Le fait est, en plus, que Zero n’avait aucunement l’intention d’en devenir une comme ça pourrait être le cas pour certains humains… Il avait été mordu malgré lui et malgré lui il devait faire face à présent à ce nouveau sang coulant en lui et lui dévorant l’esprit. On dit que certains vampires sont fous, que leur folie leur fait accepter plus facilement leur propre condition, oui… certains vampires ne supportent pas leur condition et leur race. Obligé de « protéger » une certaine paix entre deux races alors que l’hypocrisie règne en maître ! Comment dire à celle que l’on aime de tout notre cœur, qu’on ne va pas bien, qu’il se passe des choses atroces autour de nous et que malgré tout nous ne l’aimons plus comme une petite sœur si ça avait déjà été le cas ? Zero en était parfaitement conscient, mais le lui faire accepter serait rude et demanderais énormément de force psychique et physique. Jensen savait pertinemment que l’académie finirait par s’effondrer un jour ou l’autre, il savait également que Kaname avait un projet derrière la tête, mais il ne savait pas encore lequel. Il savait aussi que Yûki aimait réellement Zero, mais ne pouvait se résoudre à décevoir ou quitter celui qui l’avait sauvé bien années auparavant ! Quel était, dès lors, le destin qui attendait l’humain aux cheveux couleur platine ? En avait-il seulement un depuis sa lente transformation ? Autant de questions, de doutes et d’angoisses qui semblaient marteler le crâne du vampire à ce moment-là… Devait-il se confronter à Kaname ? Devait-il quitter cette académie ? Le masque derrière certains mauvais esprits qui se cachaient derrière elle pour pouvoir continuer leurs d’essaims maléfique? Prend une décision important s’imposait actuellement, mais était-ce la bonne cette décision qui avait été, jadis, la plus mauvaise pour l’entourage de Jensen ? Soudain, le temps se remit à couler sans dire un mot… sans prévenir… comme si il se jouait de la situation ou tout simplement comme si il voulait redonner le sens des priorités au vampire abreuvé par le malheur. Le visage de Jensen était légèrement penché sur le côté droit, ses yeux, exposant toutes les palettes de couleur existant dans ce vaste monde, étaient rivés sur la porte… Ses lèvres restaient entre-ouvertes comme si le temps les avaient également empêchés de prononcer un mot, Le vampire se tenait droit comme un I, ne bougeant plus, n’exprimant plus aucune gestuelle ni aucun sentiment, il avait d’ailleurs l’air, à présent, d’un pantin désarticuler à qui on avait coupé les liens… Seuls ses sourcils fins se baissèrent, donnant ainsi une touche d’inquiétude sur ce visage figé qui n’avait, dès lors, plus l’allure d’un pantin désarticuler ! Se pourrait-il que Jensy ressente plus que de l’inquiétude envers le hunter qui se trouvait de l’autre côté de la porte ? Effectivement, ça semblait être le cas, puisque un bruit sourds s’était fait entendre et était même parvenue jusqu’à l’ouïe fine de notre beau mâle vampirique. Après ce bruit sourds, quelques secondes s’écoulèrent avant que son prénom de résonne derrière cette masse de bois… puis enfin, la porte s’ouvrit ne laisse rien entrevoir de ce qui s’était éventuellement passé à l’intérieur. Le visage de Jensen repris immédiatement « vie » après l’ouverture de la porte et ne voyant rien se passer, il décida de s’autoriser le droit de la pénétrer. La pièce était remplie d’obscurité, elle étouffait sous la chaleur des pensées de l’humain, elle croulait sous le poids de la peur… comment expliquer cela ? Jensen repris la marche qui lui avait permis d’entrer dans cette chambre, dans le but de se retrouver au centre de celle-ci et d’essayer d’y voir plus « clair », mais à ce moment précis, son pied gauche frôla quelque chose… quelque chose ou quelqu’un ! Tournant rapidement son visage à une vitesse qu’on lui reconnaissait bien, Jensen pouvait apercevoir Zero allongé par terre, suffoquant, le visage rouge et les yeux qui se fermaient lentement. A force de se battre contre lui-même, Zero n’arrivait même plus à contrôler son état physique. Sa peur inconsciente et son esprit torturé, se jouaient de pouvoir paralyser ainsi son corps pour qu’il laisse plus facilement le désire de soif l’agripper. Sans attendre une seconde, Jensen ferma la porte et s'adressa "froidement" à lui.

Kiryû-kun ? Est-ce que tu m’entends ? De toute façon, cette fois je ne te laisse plus le choix ! Tu vas te battre Zero ! Fait-le pour qui tu veux, mais bats-toi contre toi-même ! Bats-toi contre le monde entier si ça peux t’apaiser, mais tant que je serais dans les parages, il te sera impossible d’essayer de tenter de trouver la mort ou de me fuir ! Tu m’entends ? Jamais ! »


C'est alors que les yeux du mâle humain s'équarquillèrent pour laisser présager quelque chose de surprenant... Il agrippa fermement Jensen par les épaules et c'est alors que Jensy sentit une forte pression au niveau de son cou. Zero venait de s'emparer de celui-ci pour enfin se laisser aller à cette soif. Il agrippa Jensen tellement fort, que celui-ci dû cligner des yeux... par surprise certainement. Profitant de cette scène, Jensen appela son pouvoir pour lui venir en aide, Jensen fit disparaitre le haut de ses vêtements, laissant ainsi son corps glacé à l'air libre pour refroidir le corps brûlant de l’humain et ouvrit les fenêtres pour purifier l’air pesant et étouffant


L’heure de décider de l’avenir de l’un ou de l’autre n’était pas encore venue, il fallait d’abord s’occuper de cette partie bestiale qui grandissait en lui, en lui demandant un répit, juste en la nourrissant. Qu’allait-il se passer entre ces quatre murs à présent ? Zero allait-il se laisser aller totalement devant Jensen, lui aspirant le plus de sang possible? Allait-il s'arrêter ou au contraire en demander plus?

[Voici enfin la suite tant attendue de notre rp! J'espère qu'il ne sera pas court (vu le nombre de ligne dans le logi à texte lol) et qu'il te plaira! A la relecture je l'ai trouvé un peu fade ce texte, mais c'est à toi de juger Wink. Excuse-moi encore pour ce monstre retard!!!!!!]

_________________

[Merci Zero pour le kit!!!!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiryû Zero
Admins & Fondateurs
Admins & Fondateurs
avatar

Masculin Messages : 218
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Vampire
Relations:

MessageSujet: Re: Chambre Zero - Quelques jours plus tard ... [PV Jensen]   Mar 16 Nov - 8:18

Oh grand jamais, Zero n’aurait pu imaginé un jour arriver à ce stade là. Au stade où tout ce qu’il désirait, était du sang, ce liquide au couleur vermeille qui étrangement venait d’envahir son esprit. C’était là, la première chose qui semblait le captivé, hormis l’odeur empestant du vampire. Eh oui, malgré cette rage qui le terrassait de l’intérieur, une autre faisait inévitablement surface. Tout autre chose, qu’on lui avait rarement fait part, et qui pourtant, était là. Cet envie soudaine de ce jeter sur tout ce qui bougeait, mais aussi sur tout ce qui pouvait l’attiré dans tout les sens du terme. Eh oui, déjà que précédemment le hunter avait songé à Jensen, de pouvoir le serrer contre lui, ne serait-ce que pour ressentir le froid glacial qui animait se corps vampirique contre le sien, et ce, histoire dans un premier temps d’apaiser de cette chaleur qui le prenait d’assaut et qui ne faisait qu’augmenter de seconde en seconde. De plus, depuis qu’il s’était réveiller dans cette pièce, seul et laissé à lui-même, Zero n’avait eu de cesse de repenser à ce moment, et maintenant que Jensen était là, il ne pouvait réprimer plus longtemps l’envie de lui sauter dans les bras, chose qui de toute évident c’était produit. Malheureusement, bien qu’il tentait par tout les moyens de ce contenir, il ne pu empêche cette rage sanguinaire de faire surface et de se laisser tenter par la proximité de leur corps, pour le mordre presque aussitôt. Jamais Zero n’agissait de la sorte avec autant d’envie et d’insistance, et encore plus étrange, il semblait savourer chaque goutte que son métabolisme absorbait. Cette sensation était si apaisante, et ce bien qu’elle le répugnait. Il serait le vampire, comme s’il ne voulait plus s’en séparer, mais c’était qu’un effet secondaire, de cette rage qui l’aveuglait apparemment, qui le rendait fiévreux même.

Tout cela l’aveuglait tellement, qu’il ne semblait même pas avoir comprit un traitre mot de ce que son ami avait daigné lui dire, tout ce qu’il entendait, c’était inévitablement chaque gorger où le liquide frais et chaude glissait, jamais il n’aurait donné autant d’importance a ce geste, voire même à cette action. Un hunter incontrôlable, cela pouvait encore passer, mais lorsque ce dit hunter était malheureusement un vampire, un level E, pour être précis, c’était que bien pire. Tout ce qu’il détestait était là, mit de l’avant sans qu’il ne puisse l’en empêcher. L’animal, si on peut nommer cela ainsi, prenait peu à peu le contrôler sur lui, et aujourd’hui encore plus que jamais. Ce fut néanmoins le froid, qui finira par calmer les ardeurs. D’une part, car le contact directe avec le corps du vampire, attira l’attention de Kiryû, qui chercha au départ d’où cela provenant, jusqu’au point où finalement, l’homme reprit le dessus retirant ses crocs, mais laissant le sang sur ses lèvres alors que son regard rougeâtre se posa avec stupeur sur le vampire. La réalité venait tout simplement de le rattraper, et étrangement, il se mit à trembler sur place.


- J… Je suis désoler … Jensen…


Ce moment de lucidité était court, très court qui la chaleur venait de le regagner si subitement, qu’il le ressentait comme un fardeau, ou comme le poids d’un éléphant qu’on venait de lui poser sur les épaules. Non, il ne mordit pas de nouveau le vampire, bien au contraire, le hunter chancelait légèrement, et la chance qu’il avait c’était qu’il se trouvait dans les bras de Jensen. Seules ses lèvres virent avec délicatesse frôler l’endroit exact qu’il avait mordu. Guider simplement par l’odeur. Ses doigts se resserrèrent alors tout autant sur le dos dénudé du vampire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jensen Ogawa
Admins & Fondateurs
Admins & Fondateurs
avatar

Féminin Messages : 402
Localisation : Dans mes pensées

Feuille de personnage
Âge: 200 ans, mais 22 en apparence.
Race: Vampire
Relations:

MessageSujet: Re: Chambre Zero - Quelques jours plus tard ... [PV Jensen]   Mer 8 Déc - 4:00


Une tâche blanche peut venir perturber l’intensité du noir… Une tâche noire peut venir perturber l’éclat du blanc… Il y a certainement un juste milieu, le gris, mais cette couleur n’est pas entière puisqu’elle n’est pas née ainsi..grise.. Jusqu’où pouvons-nous ressentir de la douleur physique ? Ce fût une chose à laquelle Jensen ne pouvait probablement pas répondre avec certitude. Bien sûr, il avait déjà connu pas mal de souffrances ou de douleurs physiques, mais il devait bien avouer qu’à cet instant, à ce lien qui l’unissait à présent avec le hunter, que cette douleur physique se faisait de plus en plus ressentir. Il n’avait certainement pas eu le temps de réaliser que Zero s’était jeté à crocs perdus sur lui. Le spectacle avait une sorte d’élégance à faire peur, si Jensen avait été un humain à cet instant précis, il serait certainement en train d’embrasser la mort. Seulement voila, Jensen était un vampire et cette scène de frayeur se transformait peu à peu en une valse macabre et hypnotique parfumée d’une certaine touche de « sensualité ». Jensen, ce vampire au visage triste et aux yeux transperçant, n’était que plus sublimé par cette couleur unique qui habille l’oxygène de notre corps. Imaginez-vous un corps d’une blancheur pure, des yeux emplis de regrets changeants de couleur en un temps records, imaginez-vous des cheveux colorés d’un noir profond, mais délicat… imaginez-vous que sur cette peau de porcelaine s’écoule à présent de fines gouttes de sang d’un rouge pourpre-noir. Regardez-les et vous les verrez glisser sensuellement et doucement sur ce corps gelé. Pour une fois, Jensen semblait plus inoffensif que le hunter qui semblait ne pas vouloir le laisser partir pour s’enivrer encore et encore de son sang. Zero avait un regard à faire pâlir bon nombre d’humain et de vampire… son regard était presque aussi glacial que la peau de Jensen. Zero avait besoin de ce sang et Jensen le savait très bien, mais en même temps une question germa dans l’air lourd… est-ce que le vampire pourrait le supporter bien longtemps ? Vous me répondrez sûrement que oui, mais il ne fallait pas oublier que Jensen ne se nourrissait plus depuis bien longtemps. Son sang était toujours aussi précieux et important pour celui qui y goûterait, mais pour Jensen lui-même ce sang n’était plus rien d’autre qu’une sorte de preuve d’existence. Montrant bien souvent des signes de son envie dangereuse de se lier à la mort, ce sang ne lui était donc plus important. Déjà à l’époque Jensen essayait de se contrôler un maximum pour ne pas boire une seule goutte de sang et de fil en aiguille il y est parvenus. Depuis l’existence des Blood-tablets, il ne se nourrit plus que de ça, mais même d’elles il n’avait plus envie… laissant petit à petit la porte de son cœur et de son esprit grande ouverte à cette future muse qui ne savait que répondre absente. Etre humain signifie « avoir des émotions et des sentiments que seuls nous peuvent avoir et connaitre », il est vrai que seuls les êtres humains peuvent pleurer, rire, sourire, être touché, être en colère, être gêné, se trouver dans l’incompréhension, tout cela naturellement. Alors que les vampires ne ressentent que la soif et l’ennuie et même si ils avaient certaines émotions, elles ne seraient pas « humaine ». Alors comment se faisait-il que Jensen les connaissais ? Il s’en était certainement imprégné parce qu’il avait vécu aux côtés de Lily et d’innombrables autres humains et que de ce fait il s’en était emparé à leurs côtés inconsciemment. Le sang de Jensen continuait à s’écouler hors et à l’intérieur de la gorge du level-e et pendant ce temps, les yeux du vampire restèrent hypnotisé par et dans le vide, plissant de temps à autre pour humidifié les cornées. Sa bouche, quant à elle, était entre-ouverte, laissant ainsi entrevoir deux canines pointues. Il ne voulait pas qu’elles se laissent voir, mais après tout, un « don de sang » était un acte intime et la vue des canines l’était aussi, alors Jensen se laissa aller. De toute façon, le hunter ne pouvait rien apercevoir dans la position dans laquelle il était. Plusieurs minutes s’étaient écoulées à présent et soudainement, le hunter semblait avoir retrouvé ses esprits retirant ainsi ses crocs du coup de Jensen. Du sang colorait encore ses lèvres et son regard rougeâtre se posa sur celui du caïnite. Une phrase prouvant son pardon retentissait dans l’air à l’intention de Jensen. Il tremblait puis chancelait avant de retrouver à nouveau les bras de notre vampire ténébreux et d’y glisser à nouveau ses lèvres sur le coup de celui-ci, à l’endroit de la morsure. Ses doigts se resserrèrent alors sur le dos dénudés du caïnite. On pouvait s’attendre de Jensen qu’il prenne soin de Zero comme il le faisait pour n’importe qui et à n’importe quel moment. Seulement, Jensen semblait assez désemparer, pas par l’acte de l’humain à son égard, mais par le mouvement de ses mains. Elles tremblaient alors qu’elles avaient cessées de trembler lorsque Reito (le père de Jensen) fut mort. Qu’est-ce qu’elles essayaient de lui transmettre ? Pourquoi tremblaient-telles à nouveau ? Ses yeux se figèrent sur elles et plongèrent dans le vide total. Les pupilles s’écarquillèrent et leurs contours prononcèrent une couleur beaucoup plus sombre que d’habitude. *Haha… il est condamné et tu le sais très bien. Ce n’est qu’une question de temps avant que tu ne me revois…* Plus aucune expression ne vint troubler le visage de notre vampire, seuls ces mots semblaient maintenir Jensen debout. Jensen se baissa délicatement jusqu’à atteindre le sol, entrainant Zero avec lui, puis déposa ses mains encore tremblantes sur le dos de celui-ci. Elles ne firent pas que se poser, mais elles enlaceraient bientôt l’être humain qui reprenait petit à petit ses esprits. Peut-être que Zero ne le remarquerait pas et ne se poserait probablement aucune question, mais Jensen sembler sombrer à nouveau dans son désespoir… Jensen semblait être perdu et il ne pu retenir les larmes qui commençaient à couler le long de ses joues délicates et blanches. Par respect pour Zero, Jensen retira ses mains et se retint de lui dire ce qu’il se passait, son visage toujours caché de la vue du hunter, pouvait laisser s’exprimer l’harmonie des larmes qui glissèrent de plus en plus bas.

Est-ce que tu te sens mieux Kiryû-kun ? »

Zero n’avait nullement besoin de s’excuser auprès de Jensen et il le savait très bien. Apparemment, le géniteur de Jensen avait refait surface dans son esprit, mais pour préserver le hunter, Jensen resta silencieux et se gardait bien de montrer ses larmes aux yeux de celui-ci, mais comment camoufler le tremblement de ses mains ? Est-ce que Zero essayerait d’en savoir plus sur l’être de la nuit ? Allez savoir, mais cette nuit… Jensen se trouva être déstabilisé.

_________________

[Merci Zero pour le kit!!!!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiryû Zero
Admins & Fondateurs
Admins & Fondateurs
avatar

Masculin Messages : 218
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Vampire
Relations:

MessageSujet: Re: Chambre Zero - Quelques jours plus tard ... [PV Jensen]   Lun 27 Déc - 6:19

Jusqu’à présent, Zéro était complètement aveugler par cet soif qui l’envahissait. A vrai dire, il était encore heureux qu’il ait pu reconnaitre le vampire sur lequel il s’était jeté, et même avoir eu la chance de s’excuser. Mais contrairement à l’habitude, cette fois Zero était complément enivré, il n’arrivait plus à décrocher ses lèvres du cou blanchâtre du vampire. Il avait réussi à se dégager à peine quelque seconde, et ses quelques secondes suffirent au hunter pour remarquer ses crocs que Jensen n’avait nullement l’habitude de dévoiler. Dire qu’en général, Zero n’aurait même pas osé continuer, mais la chaleur, la fièvre ; bref tout ce qui l’animait cherchait désespérément la fraicheur et le corps de ce vampire était tout bonnement la meilleur source en cet instant. C’est donc ainsi, sans s’en soucier que Zero glissa jusqu’au sol en compagnie du vampire. Ce fut avant tout les tremblements qui animait les mains du vampire qui attirant l’argentin à redresser le visage, et alors laisser ses iris toujours rougeâtre se perdre dans ceux du vampire en détresse.

Zero était loin de ce douté ce qui prenait Jensen de la sorte. Il avait lu le journal de lily, et avait finalement cédé à Ogawa, mais néanmoins, il ne comprenait pas la réaction de celui-ci encore moins lorsqu’il vit perler sur son visage des larmes. Lui qui avait toujours cru que les vampires ne pouvaient ressentir d’émotion se retrouvait à l’instant face à un vampire qui pleurait. Le hunter se voyait là, figer sur place, cherchant ce qu’il devait faire… même ses iris reprirent enfin leur teinte habituel, mais la chaleur n’était pas moindre. Les pulsions qui l’avaient animé quelques secondes auparavant pouvaient encore se faire ressentir, mais Zero s’efforçait de ce contrôlé. Les tentatives de Jensen de cacher à même ses larmes étaient en vain. A même, que Zero refusa complètement de répondre à sa question, alors qu’une main viendra redresser le visage pâle. Il hésitait à même à lui poser la question. Pourquoi pleurait-il ? Cela aurait sans doute été le premier choix du hunter en générale et pourtant, cette fois… tout était si étrange.


- Tout... va bien aller…

À dire vrai, Zero savait exactement ce qui était le plus énervant dans ses moments là. C’était bien sûr lorsque tout le monde posait des tonnes de questions, dans le seul but d’avoir des réponses, qui au fond, ne les intéresse pas vraiment. Pour sur, s’il avait posé sa question, il aurait voulu avoir la réponse et s’y intéresser le moindrement, mais il savait que lorsque ses parents étaient mort, il aurait préféré qu’on lui dise ces quelques mots au lieu de demander si sa allait ou encore que c’était-il passer. Par ailleurs c’était peut être la première fois, que Zero brisait son mur de pierre, celui qu’il laissait voir à chaque instant, le Zero froid et glacial, et ce, malgré que son regard restait toujours aussi distant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jensen Ogawa
Admins & Fondateurs
Admins & Fondateurs
avatar

Féminin Messages : 402
Localisation : Dans mes pensées

Feuille de personnage
Âge: 200 ans, mais 22 en apparence.
Race: Vampire
Relations:

MessageSujet: Re: Chambre Zero - Quelques jours plus tard ... [PV Jensen]   Lun 6 Juin - 2:40

Le hunter eu finit de s’abreuver du sang de Jensen et semblait être encore complètement perdu à cause de ses pulsions sanguinaires. Quant à lui, Jensen, continuait de chavirer dans les abîmes de ses pensées… Il était certainement affaiblis par cette faim qui ne le quittait pas et par la perte de d’énergie que Zero venait de lui ôter, mais la voix de son géniteur résonnait encore en lui et le paralysait. Il était mort alors comment se faisait-il qu’il pouvait encore détruire son fils de ses paroles un peu plus chaque jour ? Pourquoi sa voix le hantait elle encore et encore ? Tout ce sang qui coulait sur le corps immaculé du vampire… Peut-être que cela lui rappellait le sang que son père avait fait couler ! Toujours est il qu’il devait à nouveau se ressaisire et au plus vite car ses yeux changèrent de coloration à nouveau et la couleur qui était en train de se former n’annonçait rien de beau. Mais comment fallait il faire quand le corps ne veut plus bouger ? Jensen réussis à se lever non sans difficulté. Il se dirigea vers le lavabo, tourna la poignée du robinet et approcha ses mains de l’eau qui était en train de couler. Il commença à fondre ses larmes avec l’eau disposée dans ses mains et voulu ensuite se nettoyer le haut du corps pour effaçer toute traces de sang. Après quelques minutes, il plongea à nouveau son regard en direction de la petite cuve que formèrent ses mains et vit l’eau faire des bulles. Son visage semblait étonné, qu’est-ce que ces bulles fichèrent là ? Il leva sa tête en direction du miroir et regarda son reflet qui commençait à devenir flou. Le visage du vampire se fit de plus en plus perplexe et essayait de comprendre ce qu’il se passait quand soudain un autre être apparus derrière lui. Les sourciles de Jensen se froncèrent en découvrant avec stupeur qu’il s’agissait de reflet de son père.

Qu’est-ce que tu fais là ? Fiche moi la paix ! »

Jensen était à présent en train de parler seul puisqu’il n’y avait bien évidemment personne d’autre que lui et que le chasseur dans la pièce. Il jeta violemment de l’eau sur le miroir qui refletait à présent des images plus que floues. Il baissa à nouveau sa tête en se pinçant les lèvres avec les dents, quand son regard se précipita sur son bras droite posé contre le lavabo. Une petite main blanche l’aggripait et à nouveau dans un éclat de stupeur, Jensen retourna sa tête rapidement pour voir à qui elle appartenait quand il vit Lily. *Pourquoi ne l’as-tu pas fais disparaitre ? J’ai tellement mal Jensy !* Dans un mouvement de colère, Jensen balança son bras en direction de l’illusion et se mit à crier.

NON ! LAISSEZ MOI TRANQUILLE TOUS LES DEUX !!!! »

Il sortit brutalement de la salle de bain et couru en direction de la porte d’entrée. Il toucha la poignée et tourna sa tête en direction du jeune humain spectateur malgré lui de cette étrange scène.

Je… je suis désolé pour ça. J’espère que tu arriveras à tenir le coup. Je dois partir et j’en suis vraiment navré ! »

Sans un mot de plus, Jensen avait déjà disparus et quitté la pièce. Le vampire commencait-il a perdre la raison ? Son regard était de plus en plus angoissant, aucune émotion ne transparaissaient dans ceux-ci et leur couleur se transformaient plus rapidement… en espèrant qu’ils ne prennent pas la couleur de l’absolue perdition…

_________________

[Merci Zero pour le kit!!!!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre Zero - Quelques jours plus tard ... [PV Jensen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre Zero - Quelques jours plus tard ... [PV Jensen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des cas miraculeux du séisme; Montana et autres
» SOS le refuge du MUY (Var ) inondé cherche FA quelques jours
» Deux jours plus tard [PV Sybille et Luna]
» Quelques jours loin de la Cour [PV : Monsieur et Philippe de Lorraine]
» [FB 1623] 28 jours plus tard...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight RPG :: Académie Cross~Pavillon du Soleil :: Les Chambres des Garçons-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit